RMC Sport

NBA: Antetokounmpo meilleur joueur de la saison, Gobert meilleur défenseur

L'ailier grec des Milwaukee Bucks Giannis Antetokounmpo a été sacré dans la nuit de lundi à mardi meilleur joueur de la saison en NBA. Le Français Rudy Gobert (Utah Jazz) a lui reçu le trophée de meilleur défenseur, pour la deuxième année consécutive.

Est-ce le début d'un règne pour le "Greek Freak"? Après une saison monstrueuse avec les Milwaukee Bucks, l'ailier grec Giannis Antetokounmpo a été sacré dans la nuit de lundi à mardi meilleur joueur 2018-2019 en NBA, au grand dam de ses concurrents James Harden (Houston), MVP l'an passé, et Paul George (Oklahoma City).

A 24 ans, il est seulement le deuxième joueur européen après l'Allemand Dirk Nowitzki (Dallas) en 2007, à recevoir le prestigieux trophée de MVP. "Je veux remercier mes coéquipiers et mes entraîneurs. Il faut plus qu'un joueur pour gagner autant de matches en une saison, a déclaré Antetokounmpo, en larmes. C'est juste le début. Mon but est de remporter le titre de champion NBA."

Antetokounmpo, né en Grèce dans une famille d'immigrés nigérians, a fait ses débuts en NBA en 2013 à Milwaukee. Il a conduit cette année les Bucks à 60 victoires pour 22 défaites, soit le meilleur bilan de la saison régulière, avant de chuter en finale de la conférence Est (4-2) face au futur champion Toronto. L'ailier a fini la saison régulière avec des moyennes de 27,7 points, 12,5 rebonds et 5,9 passes décisives par match.

Gobert encore parmi la crème de la crème

Côté français, le pivot Rudy Gobert (Utah Jazz) a lui reçu pour la deuxième année consécutive le trophée de meilleur défenseur, joli lot de consolation après ne pas avoir été sélectionné au All Star Game durant l'hiver.

Gobert a livré en 2018-2019 d'un point de vue statistique la meilleure saison régulière de sa carrière NBA débutée en 2013, avec des moyennes de 15,9 points et 12,9 rebonds par match. Sa saison a toutefois pris fin dès le 1er tour des playoffs après l'élimination d'Utah (4-1) par Houston. "C'est grâce à mes coéqupiers que je reçois ce trophée, je le dis souvent, je ne suis rien sans eux. C'est incroyable", a-t-il déclaré, dans un costume plus sobre que l'an passé. Il a remercié également en français sa mère, présente dans la salle.

Dans les autres catégories, le Slovène des Dallas Mavericks Luka Doncic, ancien du Real Madrid, a reçu la récompense de meilleur rookie (débutant) de la saison, le Camerounais des Toronto Raptors Pascal Siakam celle de MIP, joueur ayant le plus progressé, Lou Williams (Los Angeles Clippers) a été désigné meilleur sixième homme, et Mike Budenholzer (Milwaukee Bucks) a reçu le prix de meilleur entraîneur.

CC avec AFP