RMC Sport

NBA: l'hommage des Rockets à James Harden fait polémique

Deux mois aparès son départ des Houston Rockets, James Harden va faire son grand retour au Toyota Center sous les couleurs des Brooklyn Nets. Pour lui rendre hommage, le propriétaire de la franchise texane envisage de retirer le numéro 13 de l'ancienne star de Houston. Une décision qui fait polémique.

Les retrouvailles entre James Harden et son ancienne équipe, les Rockets, font parler à quelques heures du match entre Houston et Brooklyn, dans la nuit de mercredi à jeudi Le joueur des Nets est pour la première fois de retour au Toyota Center, deux mois après un difficile divorce entre le joueur et son ancienne franchise.

Malgré tout, l’ancienne star de l’équipe texane devrait très certainement recevoir un vibrant hommage après huit saisons passées à Houston: "James Harden sera toujours un Rocket", a déclaré le propriétaire de la franchise, Tilman Fertitta au Houston Chronicles ce mardi. Pour célébrer son passage aux Rockets, le meneur verra son maillot floqué du numéro 13 accroché au plafond de la salle de Houston. "Bien sûr, nous retirerons son maillot. Il a rendu mes trois premières années de possession de cette franchise inoubliables. Le succès qu'il a apporté à cette franchise pendant huit ans et les souvenirs qu'il a créés pour nos fans et notre communauté sont vraiment remarquables", a expliqué Tilman Fertitta.

Un timing qui fait polémique

Si la décision de retirer le numéro 13 porté par James Harden durant son passage à Houston ne semble pas illogique pour la plupart des observateurs, le timing semble mal choisi. Notamment depuis le départ soudain du MVP 2018 et triple meilleur marqueur de la ligue, les Rockets sont en pleine crise, enchaînant une série de 12 défaites consécutives. Une décision qui aurait alors pu attendre encore quelques années selon les spécialistes et fans de l’équipe texane.

Les Rockets ont déjà retiré les numéros de Calvin Murphy (23), Moses Malone (24), Hakeem Olajuwon (34), Rudy Tomjanovich (45), Clyde Drexler (22) et Yao Ming (11).

ALR