RMC Sport

Parker : « LeBron a pris feu »

Tony Parker et LeBron James

Tony Parker et LeBron James - -

Tony Parker n’a pas caché sa frustration après la défaite à domicile face à Miami, la nuit dernière, dans le Game 2 de la finale NBA. Le meneur de San Antonio a salué le récital de LeBron James et appelé les siens à une réaction.

Tony Parker, comment accueillez-vous cette défaite à domicile face à Miami, dans le Game 2 de la finale NBA (96-98) ?

Ça se joue à rien, c'est ça qui est frustrant, c'est le basket. On était là, on menait d’un point. On fait un stop et après on n'arrive pas à mettre le panier pour tuer le match. Sur le coup, ça m'a coupé la respiration. C'est pour ça, ça m'a énervé puisque j'ai loupé mes lancer-francs derrière. Après, ça allait mieux. Je ne pense pas que le match se joue sur les lancer-francs loupés. On joue une grosse équipe.

Que vous inspire la prestation de LeBron James, auteur de 35 points et 10 rebonds ?

LeBron a pris feu dans le 3e quart temps, donc ça les a beaucoup aidé. Et dans le 4e quart temps, ça ne nous a pas souri. C'est pour ça qu'ils sont deux fois champions en titre. C'est le meilleur joueur du monde, et ce soir, LeBron l'a prouvé. Il a mis des shoots importants pour eux.

A l'image de Manu Ginobili, votre équipe a manqué de lucidité et d'adresse...

J'ai confiance en Manu Ginobili. Ça fait longtemps que je joue avec lui. La balle entre ses mains, généralement, il fait des bonnes choses. Ça arrive, c'est comme ça. C'est tout le match qu'il faut regarder et non pas une action. Maintenant, il y a tout à refaire, il faut aller gagner là-bas. On a deux opportunités d'aller s'imposer chez eux. Ça va être dur mais on l'a déjà fait l'année dernière, on avait remporté le Game 1 chez eux.

Pensez-vous pouvoir l'emporter dans l'antre du Heat ?

On va essayer de partir avec cette mentalité-là. De toute façon, pour gagner un titre, il faut gagner à l'extérieur. Ça, on le sait très bien. On ressent de la déception et de la frustration car on a envie de mieux jouer. On ne joue pas notre meilleur basket pour l'instant. Ce sont des gros matchs. C'est une finale. Tu as les deux meilleures équipes au monde. Ça joue, il faut que l'on défende mieux et qu’on reste positif. Il faut aller gagner là-bas.

Le titre de l'encadré ici

|||LeBron relance Miami

Cette fois, il n’a pas eu de crampes. Et sa vengeance a fait des étincelles. Vexé de ne pas avoir pu rivaliser lors du premier match, LeBron James a fait trembler le parquet de San Antonio, la nuit dernière, dans le Game 2 de la finale NBA. Stratosphérique, la star de Miami a compilé 35 points (14/22 aux tirs) et 10 rebonds pour offrir une victoire cruciale à son équipe (96-98). Dans un AT&T Center à nouveau climatisé, le quadruple MVP n’a laissé aucun espoir à des Spurs qui restaient sur huit victoires de rang à domicile avec au moins 15 points d’écart. Mais c’était avant le réveil du King. Foudroyant. Dans son sillage, Chris Bosh (18 points), Dwayne Wade et Rashard Lewis (14 points) ont joué les lieutenants de luxe. Malgré la résistance de son trio magique, Tony Parker (21 points, 7 passes), Tim Duncan (18 points, 15 rebonds) et Manu Ginobili (19 points), les joueurs de Gregg Popovich n’ont pu que constater les dégâts. Le show de LeBron remet les deux équipes à égalité 1-1 dans la série. Mais le Heat récupère l’avantage du terrain et peut faire le break dès mardi devant son public à l’occasion du Game 3.

La rédaction