RMC Sport

Parker: "On ne peut pas comparer Curry à Jordan"

-

- - -

Le défaite à Chicago, le début de saison des Spurs, Stephen Curry et Golden State irrésistibles… Tony Parker est revenu sur l’actualité NBA de la semaine dans le TP Show, ce lundi sur RMC.

La défaite à Chicago (92-89) la semaine dernière

« C’était un bon match. Chicago a bien joué. Ça aurait pu aller dans les deux sens. En fin de match, on n’a pas réussi à mettre les paniers qu’il fallait. Ce n’était pas une mauvaise défaite. Les Bulls ont une très bonne équipe depuis plusieurs années. Mais ils sont à chaque fois affectés par les blessures. On ne sait jamais si Derrick Rose va jouer. On ne sait pas encore s’il va revenir à son meilleur niveau. Avec Pau Gasol, Nikola Mirotic et Jimmy Butler, ils ont une équipe très talentueuse. Ils seront là à la fin pendant les playoffs mais je ne pense qu’ils ont assez pour battre Cleveland. »

Le début de saison des Spurs

« On aime bien être dans cette position de sous-marin. On ne parle pas trop de nous et en fin d’année on commence à faire du bruit. En finale de conférence, on commence à parler des Spurs. On est content. On réalise un bon début de saison. On avait pas mal de joueurs à intégrer comme LaMarcus Aldridge et David West, qui ont des rôles importants dans notre équipe. On avance bien. Défensivement on est un peu en avance par rapport aux années précédentes. En attaque, on poursuit notre progression et ça commence à être plus fluide. Golden State cache un peu ce que l’on est en train de faire, mais 17 victoires pour 4 défaites, c’est un de nos meilleurs départs depuis longtemps. On a déjà quatre matches d’avance sur le troisième. »

Le record des Bulls (72 victoires, 10 défaites en 1995-96) menacé par Golden State ?

« Ils s’en rapprochent. Au début je disais : "Ça va être dur". Ça va dépendre de leur santé. Si Stephen Curry et Klay Thompson ne se blessent pas… Une saison NBA, c’est très long avec 82 matches. Il y a encore du temps. 22 victoires et zéro défaite, c’est un bon départ, c’est sûr. Aux Etats-Unis, pour l’instant, on n’en parle pas. La saison est trop longue. »

Stephen Curry

« Il joue à un très haut niveau. Il crée son truc. Le comparer à Michael Jordan ? On ne peut pas, ils ne jouent pas de la même façon. Jordan, on n’y touche pas. Curry tu ne peux pas le stopper. Tu peux essayer de le ralentir. Ça ne prend pas qu’un joueur. C’est toute l’équipe qui va défendre et va arrêter Curry. »

la rédaction