RMC Sport

Cyclisme: Déjà suspendu 12 ans pour dopage, Riccardo Ricco est désormais banni à vie

Déjà suspendu 12 ans pour dopage depuis 2012, Riccardo Ricco a été suspendu à vie ces derniers jours par le tribunal antidopage italien pour une nouvelle affaire, où l'ancien cycliste est accusé d'avoir fait "commerce illicite de substances interdites" entre 2015 et 2017.

Riccardo Ricco ne pourra plus prétendre à son projet, un temps évoqué, de revenir un jour dans le peloton professionnel. Déjà suspendu pour 12 ans en 2012 pour une affaire de dopage, l'Italien aujourd'hui âgé de 37 ans a été suspendu à vie ces derniers jours par le tribunal antidopage italien pour "commerce illicite de substances et/ou méthodes interdites" entre 2015 et 2017.

Des affaires à la pelle

La procédure disciplinaire a été initiée par la Fédération italienne de cyclisme. En avril 2012, Riccardo Ricco avait déjà été reconnu coupable de dopage pour avoir usé de transfusions sanguines, lui valant 12 ans de suspension qui devait se terminer à la fin de l'année 2023.

Enfant prodige du cyclisme italien, successeur désigné et fan assumé de Marco Pantani, Riccardo Ricco aura vécu une carrière éphémère. Le "Cobra" s'était révélé aux yeux du grand public lors du Tour de France 2008, par ses attaques tranchantes en montagne lui valant son surnom. Mais Ricco avait été arrêté par la police au matin de la 12e étape pour un contrôle positif à l'EPO de troisième génération.

Ses aveux de dopage lui avaient permis d'écoper seulement de 20 mois de suspension. Revenu à la compétition fin 2010, son retour n'avait duré que quelques mois, pour une nouvelle suspension pour dopage. Dans un entretien avec la presse italienne en 2017, Ricco disait avoir tourné la page du cyclisme, devenant marchand de glaces en Espagne.

GL