RMC Sport

Cyclisme: Van Aert remporte les Strade Bianche, Alaphilippe seulement 24e

Le Belge Wout van Aert a remporté ce samedi à Sienne les Strade Bianche, première grande classique de la saison cycliste. Julian Alaphilippe, favori à sa succession, a craqué à 50 kilomètres de l'arrivée et termine 24e.

Ni la poussière, ni la chaleur écrasante, ni les autres cadors n'auront eu raison de lui. Après des mois et des mois sans course cycliste majeure, le Belge Wout van Aert a remporté ce samedi en Italie les Strade Bianche, première grande classique de la saison.

Longtemps présent dans un groupe de six à l'avant de la course, en compagnie de Jakob Fuglsang - qui a un temps semblé le plus fort - mais aussi Greg van Avermaet, Maximilian Schachmann, Alberto Bettiol, et Davide Formolo, le coureur de la Jumbo-Visma a su mettre le bon coup d'accélérateur à un peu moins de 13 kilomètres de l'arrivée, pour prendre quelques secondes d'avance et s'imposer en solitaire dans les rues de Sienne, devant Formolo (UAE Emirates, +30") et Schachmann (Bora-Hansgrohe, +32").

Alaphilippe et Van der Poel, grands battus

"C'était une longue journée de souffrance, mais j'ai su rester concentré, a glissé le Belge à chaud, après deux troisièmes places en deux éditions. Je suis tombé amoureux de cette course il y a deux ans, je rêvais de la gagner, alors je suis très heureux." Triple champion du monde de cyclo-cross, Van Aert, 25 ans, succède donc à Julian Alaphilippe au palmarès des Strade Bianche, épreuve réputée pour sa difficulté qui n'a cette année... pas souri au Français.

Logiquement cité parmi les favoris du jour, même si la classique faisait office de grande rentrée pour lui, Alaphilippe a d'abord évolué aux avant-postes. Mais il a complètement craqué à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée, et a été vu pour la dernière fois accroché à sa voiture d'équipe, visiblement en souffrance. Il termine 24e, à plus d'un quart d'heure du vainqueur.

Le prodige néerlandais Mathieu Van der Poel, qui rêvait aussi d'ajouter les Strade Bianche à son palmarès, n'a pas eu plus de réussite (15e), explosant à peu près au même moment que le Français.

CC