RMC Sport

Giro: l'explosion de joie de Contador, patron de l’équipe Eolo, pour la victoire de Fortunato

Lorenzo Fortunato

Lorenzo Fortunato - Icon Sport

Vainqueur sur le Giro au sommet du Monte Zoncolan ce samedi, Lorenzo Fortunato est à l’origine de l’immense joie d’Alberto Contador, patron de l’équipe Eolo-Kometa. L’Espagnol s’est même lancé un défi en réponse à cette victoire.

Alberto Contador n’a jamais gagné au Monte Zoncolan comme coureur, mais il l’a désormais fait dans la peau d’un manager. C’est Lorenzo Fortunato, grimpeur de l’équipe Eolo-Kometa créée par Contador en 2018, qui a offert ce petit plaisir à l’Espagnol. Pour sa première participation au Giro, Eolo-Kometa marque les esprits avec ce succès au sommet de l’un des plus grands cols italiens.

Lors d’un live diffusé sur Instagram, Alberto Contador, vainqueur du Giro en 2008 et 2015, n’a pas contenu sa joie au moment de l’arrivée. Face à plusieurs milliers de téléspectateurs, il a savouré les derniers hectomètres de la montée dans laquelle Fortunato avait une poignée de secondes d’avance sur ses poursuivants. Après plus de 180 kilomètres d’échappée, l’Italien a décroché le plus beau succès de sa carrière, et le plus beau, aussi, de la petite histoire d’Eolo-Kometa.

Un périple de 1500 kilomètres à vélo

"On va aller de Pinto (dans la province madrilène, ndlr) à Milan en vélo", a annoncé Alberto Contador à ses followers. L’Espagnol avait fait cette promesse avant le départ du Giro en cas de victoire d’étape de son équipe. Un périple de plus de 1500 kilomètres, qui implique de traverser la moitié de l’Espagne, la France et un bout de l’Italie.

Pour l’équipe Eolo-Kameta, dirigée par le Pistolero et dont Ivan Basso est l’un des directeurs sportifs, cette victoire confirme l’entrée dans une nouvelle dimension. Le budget de la structure a largement augmenté cette saison avec l’arrivée du sponsor Eolo et ce premier Giro est d’ores et déjà une réussite. Contador, lui, a désormais une grosse sortie à préparer.

RW