RMC Sport

Paris-Nice: l'étape reine pour Quintana, Schachmann remporte le général

Paris-Nice s'est achevé ce samedi par l'arrivée au sommet de la Colmiane. Nairo Quintana a répondu présent, s'imposant en solitaire. Mais c'est l'Allemand Maximilian Schachmann, maillot jaune depuis la première étape, qui triomphe au général. Thibaut Pinot se classe lui 5e d'une édition amputée de sa dernière étape, et qui sonne déjà comme une pause forcée dans le calendrier cycliste en raison de la pandémie de coronavirus.

La montée de la Colmiane s'est transformée ces dernières heures en juge de paix de ce Paris-Nice. Vendredi, les organisateurs ont annoncé l'annulation de la dernière étape prévue ce dimanche entre Nice et Nice en raison de la pandémie de coronavirus. Dans ce contexte, Nairo Quintana a offert une ce samedi victoire de prestige à son équipe Arkéa-Samsic alors que l'Allemand Maximilian Schachmann a triomphé lui au général.

Julian Alaphilippe visait la victoire d'étape et est parti en échappée matinale en compagnie de cinq autres coureurs, dont le baroudeur Thomas De Gendt qui l'a fait exploser dès les premières rampes de la Colmiane. Le Belge a tenu la dragée haute aux favoris jusqu'à trois kilomètres, où une fusée nommée Nairo Quintana l'a doublé pour filer vers la victoire d'étape.

Le calendrier cycliste entre parenthèses 

En solitaire, et dans la lignée de son mois de février impressionnant avec déjà des démonstrations lors du Tour de la Provence et du Tour des Alpes-Maritimes et du Var, Nairo Quintana a dominé un nouveau col dans le Sud de la France. Sa cinquième victoire déjà en 2020, lui qui a changé de formation cet hiver pour rejoindre l'équipe bretonne d'Arkéa-Samsic. 

Derrière Quintana, Tiesj Benoot - vainqueur vendredi - a bien tenté de renverser le maillot jaune Maximilian Schachmann. En vain. L'Allemand de la Bora a montré des signes de faiblesse mais n'a pas vacillé. A 26 ans, Schachmann remporte la plus belle course de sa carrière. Thibaut Pinot de son côté a pris la 3e place au sommet de la Colmiane. Il se classe 5e et premier Français de ce Paris-Nice.

Pour la suite de la saison, l'horizon s'est assombri au sommet de la Colmiane, alors que le calendrier cycliste doit faire face à l'annulation en série de nombreuses épreuves en raison de la pandémie de coronavirus.

Guillaume Lepère