RMC Sport

Vuelta: la chute très impressionnante de Valverde, contraint à l'abandon

Victime d'une grosse chute lors de la septième étape de la Vuelta, Alejandro Valverde a abandonné ce vendredi. A 41 ans, le coureur de la Movistar a peut-être disputé son ultime Grand Tour.

Une image impressionnante sur le Tour d'Espagne. Quelques minutes après avoir lourdement chuté sur le bitume dans la montée du Puerto de Collao ce vendredi, Alejandro Valverde était en larmes, dans les bras d'un membre de la Movistar. Le coureur de 41 ans a dû s'y résoudre: sa 15e Vuelta se termine dès la septième étape.

Alors qu'il restait 42 kilomètres avant l'arrivée au sommet du Balcón de Alicante, le vélo de l'Espagnol a sauté sur une malformation de la route, entraînant la perte de contrôle de Valverde. Le vétéran espagnol a glissé à côté de la barrière de sécurité près d'un ravin. Sonné, le vainqueur de la Vuelta 2009 a été relevé par son coéquipier José Rojas, avant de reprendre la route.

Deuxième abandon sur la Vuelta

Un effort finalement vain, l'Espagnol devant se résoudre à poser pied à terre. La nouvelle a finalement été officialisée par son équipe. "Il a essayé, mais ça ne va pas être possible. Après avoir reçu le feu vert du médecin de la course, et après avoir parcouru quelques kilomètres avec certains de ses coéquipiers, Alejandro Valverde est contraint d'abandonner La Vuelta."

Il s'agit seulement de son deuxième abadon depuis sa première participation, en 2002. Le départ de Valverde est aussi une mauvaise nouvelle pour la Movistar, qui perd l'un de ses plus fidèles soldats. Quatrième du général au départ de la septième étape, Valverde va devoir assister de loin à la bataille pour le maillot rouge, où ses coéquipiers Enric Mas (2e à 25" de Roglic) et Miguel Angel Lopez (3e à 36") vont tenter de contrecarrer les plans de Primoz Roglic, en quête d'un troisième Tour d'Espagne consécutif.

Analie Simon