RMC Sport

Cyclisme: Pogacar renonce au Tour d'Espagne, Roglic défendra son titre

L'équipe UAE Emirates et Tadej Pogacar ont confirmé ce jeudi que le Slovène ne disputera pas le Tour d'Espagne, dernière course par étapes de 3 semaines de la saison. Tenant du titre, Primoz Roglic sera bien présent pour défendre ses chances, pour une revanche après son abandon lors du Tour de France.

Quelques semaines après sa deuxième victoire finale lors du Tour de France, Tadej Pogacar (UAE Emirates) ne tentera pas le doublé avec le Tour d'Espagne, dont le départ est prévu le 14 août prochain de Burgos. Le coureur slovène de 22 ans a confirmé la nouvelle ce jeudi sur les réseaux sociaux.

En lieu et place, il reprendra la compétition le 29 août prochain à Plouay, en France, pour la Bretagne Classic, une classique World Tour. Dans la foulée de son Tour de France, Tadej Pogacar avait décroché cinq jours plus tard la médaille de bronze sur la course en ligne des Jeux olympiques de Tokyo 2021, remportée par Richard Carapaz.

Pogacar vise le championnat du monde et le Tour de Lombardie

"Je suis de retour sur le vélo après quelques semaines fantastiques et un peu de repos après Tokyo, a indiqué dans une vidéo ce jeudi Tadej Pogacar. Avec l'équipe, nous avons décidé que je ne participe pas à la Vuelta, malheureusement. Mais pour sûr, je vais être de retour très bientôt sur le Tour d'Espagne."

D'ici la fin de saison, il retrouvera le maillot slovène à l'occasion du Championnat d'Europe, dont l'épreuve en ligne ets prévue le 12 septembre. Puis il participera aussi au Championnat du monde en Belgique, le 29 septembre. Ensuite, il se concentrera sur les classiques italiennes de fin de saison dont le Tour de Lombardie, le 9 octobre, dernier monument de la saison.

Coéquipier de Tadej Pogacar lors des JO sous le maillot slovène, où il a remporté l'or sur le chrono, Primoz Roglic disputera bien le Tour d'Espagne, dont il est le double tenant du titre, avec la Jumbo-Visma. Vainqueur du Tour d'Italie, Egan Bernal sera bien de la partie, tout comme Romain Bardet (DSM), vainqueur en costaud ce jeudi de la troisième étape du Tour de Burgos. Parti dans les pentes du difficile Picon Blanco, le Français a mis fin à une disette de trois ans et demi, l'occasion de retrouver de la confiance à 9 jours du début de la Vuelta, dernier Grand Tour de la saison.

GL