RMC Sport

Giro: après la blessure à l'oeil de Girmay à cause d'un bouchon, la marque de prosecco s'excuse

Contraint à l'abandon après sa victoire mardi lors de la 10e étape du Giro en raison d'un accident avec le bouchon de la bouteille protocolaire de Prosecco, Biniam Girmay a reçu les excuses de la marque. Dans un communiqué transmis au Parisien, le patron de l'entreprise située à côté de Trévise se dit "désolé" et invite le coureur sur son site.

Premier coureur noir africain à remporter une étape d'un grand tour, mardi à Jesi sur le Giro, Biniam Girmay (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux) a connu un ascenseur émotionnel très brutal. Venu célébrer sa victoire sur le podium après la course, l'Erythréen a vu stopper net, quelques instants plus tard, sa participation au Tour d'Italie 2022. En cause : le bouchon de la bouteille de Prosecco - récompense protocolaire à chaque fin d'étape - qui est venu percuter son oeil gauche, l'emmenant directement à l'hôpital sans passer par la zone mixte ni la conférence de presse. Avant le triste verdict, ce mercredi matin, et l'annonce de son forfait pour cause "d'hémorragie dans la chambre antérieure de l'oeil gauche", comme l'a révélé le médecin belge de son équipe, Piet Daneels.

La marque Astoria, "désolée", invite Girmay sur son site

Forcément, la réaction de la marque de la bouteille de Prosecco ne s'est pas faite attendre. Sponsor du Giro depuis 2012, Astoria a transmis un communiqué qu'a pu consulter Le Parisien. Un communiqué signé du PDG de l'entreprise italienne. "Nous sommes vraiment désolés de ce qui est arrivé à Biniam Girmay, lors d'une journée qui nous avait fait vibrer plus que les autres grâce à la première victoire d'un athlète de couleur sur le Tour d'Italie. Nous sommes proches de lui et de son équipe. Nous espérons que, comme cela semble être le cas, il pourra s'en remettre bientôt. Nous espérons l'avoir un jour comme invité à Trévise, sur les coteaux du Prosecco."

Ce mercredi, le coureur erythréen a donné des nouvelles rassurantes sur son état sur ses réseaux sociaux. "Bonjour, je vais bien et je tiens à remercier tout le monde pour les messages et le soutien, a-t-il écrit. Ça me rend triste de manquer la suite du Giro. Mais je dois m'arrêter, récupérer et me reposer pendant quelques jours. À bientôt."

Après sa victoire au sprint mardi, c'est l'Italien Alberto Dainese (DSM) qui a pris sa relève en s'imposant lors de la 11e étape à Reggio Emilia, devant Fernando Gaviria (UAE Team Emirates), Simone Consonni (Cofidis) et Arnaud Démare (Groupama-FDJ).

CP