RMC Sport

Tour de France: Pinot "dans la meilleure période de sa vie sportive" selon Madiot

Invité ce dimanche du RMC Sport Show Revival, le manager de la Groupama-FDJ Marc Madiot estime que Thibaut Pinot (30 ans) arrive dans ses meilleures années et qu'il peut réussir à remporter le Tour de France.

Thibaut Pinot et le Tour de France, c'est une histoire contrariée. En sept participations, le leader de la formation Groupama-FDJ a été contraint d'abandonner à quatre reprises, dont l'année dernière lors de la 19e étape alors qu'il était cinquième du classement général. Mais il a aussi connu sur la Grande Boucle quelques-unes de ses plus belles émotions de coureur, avec notamment trois victoires d'étapes et un podium (2014).

Cette année, le grimpeur de Mélisey (Haute-Saône) se voudra à nouveau ambitieux sur le Tour, qui a été reporté du 29 août au 20 septembre en raison de l'épidémie de coronavirus. "Il est dans la plénitude de ses moyens. Trente ans, c'est l'âge idéal. Il a eu une progression linéaire au niveau physique, mental et du collectif de l'équipe. Je pense qu'il arrive dans la meilleure période de sa vie sportive pour aller chercher le Tour de France ou un grand Tour. Il est en situation pour le faire", a expliqué ce dimanche Marc Madiot, manager de la Groupama-FDJ, dans le RMC Sport Show Revival.

Objectif Tour de France, mais pas seulement

S'il aura notamment pour rival le Colombien Egan Bernal (Ineos), vainqueur l'an dernier, Pinot devra aussi se méfier de coureurs encore plus jeunes et tout autant prometteurs, à l'image du Slovène Tadej Pogacar (UAE Emirates). "Oui, une nouvelle génération arrive, mais elle est encore extrêmement jeune donc elle peut connaître des difficultés comme a pu en connaître Thibaut dans ses premières années de professionnel. On est en pleine situation pour aller chercher ce qu'on espère tous: un grand Tour et le Tour de France en particulier", a insisté Madiot, qui a rappelé les priorités de son équipe d'ici la fin de l'année.

"Il est clair que l'objectif numéro un sera le Tour de France. Mais il y a d'autres épreuves de prestige avant et après le Tour qu'on a envie d'épingler. Arnaud Démare sera bien évidemment présent sur Milan-San Remo. Il faut que le calendrier soit figé de manière définitive pour les classiques flamandes. Stefan Küng aura aussi des espérances et des ambitions sur les championnats du monde chrono, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. Valentin Madouas, lui, fait partie des leaders de la nouvelle génération. On compte beaucoup sur lui, notamment pour sur les Ardennaises", a-t-il détaillé.

>> Les podcasts du RMC Sport Show Revival

RR