RMC Sport

Tour de France, 24H du Mans: le week-end noir du patron de Jumbo-Visma

Frits Van Eerd, le patron de la Jumbo-Visma, a vécu un week-end très compliqué entre la perte du Tour de France et une décevante 19e place sur les 24 Heures du Mans.

Le week-end s’annonçait chargé en émotions pour Frits Van Eerd, avec l’épilogue d’un Tour de France très bien parti pour Primoz Roglic de sa Jumbo-Visma en parallèle de sa quatrième participation aux 24 Heures du Mans. Mais en quelques heures, ce sont deux grandes déceptions qui se sont succédées, la défaillance de Roglic intervenant avant que lui et son équipe ne terminent très loin du podium dans la Sarthe.

Soucis techniques au Mans

Au volant de la LMP2 N°29 en compagnie de deux autres néerlandais, Nyck De Vries et Giedo Van der Garde, Frits Van Eerd visait le podium dans sa catégorie. Pourtant, la voiture du pilote amateur de 53 ans a connu des soucis techniques qui l’ont immobilisé aux stands pendant de nombreuses minutes. L'équipe batave n’a ainsi pu faire mieux qu’une 19e place finale - 15e dans sa catégorie, à 21 tours des vainqueurs en LMP2, United Motorsports.

Panne de jambes dans les Vosges

Une déception d’autant plus grande au vu des ambitions affichées au départ ce samedi et quelques minutes avant d’apprendre une autre bien mauvaise nouvelle du côté des Vosges. Maillot Jaune du Tour avec 57 secondes d’avance sur Tadej Pogacar, Primoz Roglic, leader de la Jumbo-Visma de Van Eerd, s’écroulait dans le contre-la-montre de la Planche des Belles Filles. Si le Slovène, lui, a conservé sa place sur le podium des Champs-Elysées, cela n’atténuera que très partiellement le week-end cauchemardesque de son patron.

JAu avec LV