RMC Sport

Tour de France: Arkéa-Samsic perquisitionnée, Quintana serait visé

Le Journal du Dimanche a révélé une perquisition au sein de l'équipe Arkéa-Samsic, mercredi dernier pendant le Tour de France. Selon L'Equipe, Nairo Quintana faisait partie des personnes visées.

Pendant la grande bataille pour le classement général dans les Alpes, le Tour de France a vécu une actualité passée inaperçue lors de la troisième semaine. Selon le Journal du Dimanche, les gendarmes de l'office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp) ont perquisitionné l'hôtel de la formation française Arkéa-Samsic, mercredi dernier à Megève (Haute-Savoie). Le journal hebdomadaire évoquait un motif inconnu. 

Les coureurs colombiens visés

Emmanuel Hubert, manager de l'équipe, a confirmé l'information à L'Equipe sans la commenter. Selon le quotidien, cette perquisition visait le leader Nairo Quintana. Sa chambre ainsi que celles des deux autres coureurs colombiens, son frère Dayer et Winner Anacona, ont été fouillées. Celles des masseurs aussi, tout comme les voitures de l'équipe.

L'opération a été menée dans le cadre d'une enquête préliminaire sans concertation avec l'agence française de lutte contre le dopage (AFLD). Aucune autre information n'a filtré sur ces recherches. Nairo Quintana a rejoint l'équipe bretonne cette année en provenance de Movistar. Auteur d'un excellent début de saison, il a eu du mal à se remettre d'une chute à l'entraînement. Il a conclu le Tour de France à la 17e place à 1h03 de Taej Pogacar, vainqueur final. La formation Arkéa-Samsic est celle qui a touché le moins de gains lors de cette édition parmi les 22 équipes.

NC