RMC Sport

Tour de France: perquisition à l’hôtel de l’équipe Bahrain Victorious

Les gendarmes ont effectué une perquisition dans l’hôtel et le bus de l’équipe Bahrain Vicorious, mercredi soir à Pau, annonce Cyclingnews. Les enquêteurs ont récupéré les fichiers d’entraînement des coureurs, a indiqué le patron de la formation.

La soirée de mercredi a été mouvementée dans les rangs de l’équipe Bahrain Victorious. Cyclingnews révèle que des gendarmes ont investi l’hôtel et le bus de l’équipe bahreïnie à Pau, quelques heures après l’arrivée de la grosse étape pyrénéenne (17e) entre Muret et Saint-Lary-Soulan Col du Portet. Les perquisitions ont été menées par les membres de l'office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP). Vingt-cinq enquêteurs ont été dépêchés pour mener des investigations très poussées, dans le cadre d’une enquête judiciaire, selon des sources de BFMTV. Sans résultat pour le moment.

Les dossiers d'entraînement des coureurs ciblés

"Rien de spécial, a minimisé le patron de l’équipe, Milan Erzen, à Cyclingnews. Nous avons reçu une visite de la police, ils ont demandé les dossiers d'entraînement des coureurs, ils ont vérifié le bus et c'est tout. Ils dérangent les coureurs pendant une heure et à la fin, ils disent merci. Ils ne nous ont pas dit quelle était la raison de la visite, mais nous le découvrirons aujourd'hui par l'intermédiaire d'avocats."

Aucune arrestation

Les enquêteurs n’ont procédé à aucune arrestation après cette visite - qui n'a pas été décidée au hasard - dans l’hôtel où résidait également l’équipe Movistar.

La formation Barhain Victorious se retrouve au cœur des suspicions depuis les performances inattendues au dernier Tour d'Italie de Damiano Caruso (2e du classement général), condamné en 2012 par le comité antidopage italien (CONI), et de l’Ukrainien Mark Padun, vainqueur de deux étapes consécutives en montagne lors du Critérium du Dauphiné après des numéros bluffants. Trop pour certaines voix du peloton qui se sont élevées, anonymement, contre ces soudaines et remarquables performances.

Deux victoires d'étape sur le Tour, Colbrelli impressionnant en montagne

La formation Bahrain Victorious s’est aussi souvent mise en évidence depuis le départ du Tour de France malgré la perte précoce de son leader, Jack Haig, après une chute lors de la 3e étape. Le sprinteur Sonny Colbrelli, actuel troisième du classement par points, a signé plusieurs échappées de costaud en montagne en rivalisant avec des grimpeurs comme David Gaudu (lors de la 16e étape), mardi. Wouter Poels porte actuellement le maillot à poids du meilleur grimpeur et Peio Bilbao pointe à la dixième du classement général à 12’53’’ de Tadej Pogacar. L’équipe a également remporté deux victoires d’étape avec le Slovène Matej Mohoric (7e) et le Belge Dylan Teuns (8e), surprenant 10e au sommet du Col du Portet jeudi.

>> Suivez la 18e étape du Tour de France EN DIRECT

Milan Erzen n’a jamais été inculpé dans une affaire de dopage mais se trouvait dans le collimateur de l’Union cycliste internationale (UCI) en raison de liens présumés avec l'enquête antidopage de l'opération Aderlass. En juin, il avait fermement défendu les performances de ses troupes en évoquant un changement de stratégie dans l'approche des courses (plus agressif pour viser les victoires d’étape, plutôt qu’un classement dans le Top 10) pour expliquer la belle forme de ses coureurs.

NC