RMC Sport

Tour de France: intouchable, Pogacar s'impose au sommet du Portet

Tadej Pogacar a ajouté ce mercredi une deuxième victoire d'étape à son palmarès sur cette édition 2021 du Tour de France. Solide maillot jaune après 17 étapes, le Slovène a devancé Jonas Vingegaard et Richard Carapaz, qui ont fait eux la bonne opération en vue du podium sur les pentes du terrible Col de Portet.

Tadej Pogacar est plus que jamais le patron du Tour de France. Pour la première fois de sa carrière, le Slovène s'est imposé sur la Grande Boucle vêtu du maillot jaune. Le leader de la course a levé les bras ce mercredi à l'occasion de la 17e étape, au sommet du Col de Portet, devançant Jonas Vingegaard et Richard Carapaz. Derrière ce trio, David Gaudu a pris une admirable 4e place.

A la fête depuis plusieurs jours, les baroudeurs n'ont pas eu l'occasion cette fois de se disputer la victoire. S'ils étaient 6 à l'avant, dont quatre Français à l'image d'Anthony Turgis ou Maxime Chevalier, aucun d'entre eux n'avait les moyens d'envisager la victoire d'étape. Arkéa-Samsic et Israël Start-Up Nation ont même roulé derrière les fuyards, aidant UAE Emirates, en vue de la bataille pour le maillot à pois entre Nairo Quintana et Michael Woods, qui espèraient renverser le leader du classement Wout Poels.

Uran chute du podium

Mais malgré une tentative de Quintana dès Peyresourde, premier col de l'enchaînement final, l'écart était trop conséquent pour revenir. Devant, Anthony Perez était le plus fort de l'échappée matinale. Si le groupe est resté compact dans la montée de Peyresourde, le coureur de la Cofidis a distancé ses compagnons dans le Col de Val Louron-Azet, devançant Dorian Godon. En ce jour de fête nationale, Pierre Latour a lui bien tenté d'allumer un feu d'artifice, en attaquant à plusieurs reprises, en vain.

Mais les UAE Emirates ont contrôlé pour leur leader Tadej Pogacar. Le duo Godon et Perez n'avait plus que 4 minutes au pied du Col de Portet. Si Perez a repris le large sur Godon dès les premiers kilomètres du Col de Portet, les coéquipiers du maillot jaune ont imprimé un gros tempo. Dernier à s'écarter, Rafal Majka a laissé son leader Tadej Pogacar attaquer une première à 8 kilomètres, reprenant Anthony Perez.

Tadej Pogacar n'a pas réussi à distancer Richard Carapaz et Jonas Vingegaard. Un temps à leur hauteur, Rigoberto Uran n'a pas pu suivre. Ce sont surtout le Danois et le Slovène qui ont fait le travail, avec le leader d'Ineos un peu dans le dur. Derrière, David Gaudu a confirmé son joli rebond en attaquant le reste des leaders.

S'il n'a pas roulé avec Vingegaard et Pogacar, Richard Carapaz a attaqué ses adversaires à un kilomètre. Mais le maillot jaune a bien suivi, pour aller cueillir sa deuxième victoire d'étape sur ce Tour de France. Déjà vainqueur à Laval lors du contre la montre, le leader de l'équipe UAE Emirates ajoute cette fois une nouvelle ligne prestigieuse à son palmarès, avec cette 17e étape et son arrivée au sommet du Col de Portet.

Au classement général, Jonas Vingegaard devient le nouveau dauphin de Tadej Pogacar. Richard Carapaz monte lui sur la 3e marche du podium provisoire, devant Rigoberto Uran. Premier coureur français, Guillaume Martin reste 9e et David Gaudu est 11e. Ce jeudi, les favoris auront une nouvelle occasion de s'exprimer en montagne avec une arrivée au sommet de Luz Ardiden, pour la dernière journée en montagne.

Guillaume Lepère