RMC Sport

Tour de France: en "pleine forme", Aru est prêt à attaquer dans "ses" montagnes

Fabio Aru

Fabio Aru - AFP

Alors que la 16e étape du Tour de France s’élance ce mardi depuis le Puy en Velay pour rejoindre Romans-sur-Isère, Fabio Aru, deuxième du général à 18" de Chris Froome, a fait part de ses sensations à l’orée de cette 3e semaine de course. L’Italien ne s’en cache pas, il prévoit d’attaquer.

Quatre hommes en moins de 30 secondes. Un programme alpestre gargantuesque. La troisième semaine du Tour de France promet de nous accrocher autant qu’une saison entière de "Game Of Thrones". Avec un constat partagé par plusieurs des prétendants, l’épisode à ne (vraiment) pas manquer se déroulera jeudi, avec une fin d’étape qui s’annonce mythique au sommet du col de l’Izoard perché à 2360m d’altitude.

"Si j'en ai la force, j'attaquerai"

Dans un entretien accordé à la Stampa, Fabio Aru, deuxième au général à 18" de Chris Froome, ne cache pas son impatience d’en découdre dans "ses" montagnes.

"Je me sens prêt, mes paramètres physiologiques sont optimaux, a ainsi confié l’Italien. La troisième semaine est une course à part entière. Aucun de nous ne sait comment ça se terminera. Froome est le favori, il a la meilleure équipe et il est favori également grâce au contre-la-montre final (samedi à Marseille, ndlr). Mais Bardet est en grande forme, il a été 2e l'an passé et c'est sûr qu'il attaquera. Le fait de bien connaitre ces endroits, où je m’entraine, est un petit avantage que je chercherai à exploiter. Si j'en ai la force, j'attaquerai. Ce sont mes montagnes, je les connais."

VIDEO. Tour de France: on vous emmène en caméra embarquée sur la terrible 18e étape

A lire aussi >> chahuté par le public, Chris Froome ne s'offusque pas

VIDEO >> Tour de France : deuxième et dernière journée de repos

S.R