RMC Sport

Tour de France: énorme chute provoquée par une spectatrice avec une pancarte

Le Tour de France s’est élancé samedi depuis Brest, pour une étape qui a été marquée par une énorme chute au cœur du peloton, à 40 km de l’arrivée. L’incident a été provoqué par une spectatrice au bord de la route. Après plusieurs minutes de chaos, le peloton est reparti, en ordre dispersé.

Le Tour de France a retrouvé ses habitudes ce samedi: un départ en été et avec du public sur le bord de la route. Pour la première étape du 108e Tour, entre Brest et Landerneau (197 km), Wout Van Aert (Jumbo Visma), Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) et Julian Alaphilippe (Quick Step) étaient notamment attendus pour s’emparer du maillot jaune.

Mais l’étape du jour a surtout été marquée par une chute massive et spectaculaire au sein du peloton. Sur une route étroite à 44 km de l’arrivée, Tony Martin (Jumbo Visma) a été percuté par une spectatrice munie d’une pancarte et placée beaucoup trop près de la route. La chute de l’Allemand, sérieusement amoché sur le flanc gauche, a entrainé un gros carambolage et des chutes en cascade.

Un abandon à cause de la chute

Moment de confusion totale quand les coureurs, après s’être relevés, cherchaient à retrouver leurs mécaniciens dans la pagaille générale pour pouvoir repartir. Avec des coureurs impatients, la confusion a laissé place à la tension, voire à l’énervement. Cet incident majeur a provoqué l’abandon de l'Allemand Jasha Sütterlin (DSM), l’éclatement du peloton et lance une nouvelle polémique sur les mauvais comportements des spectateurs au passage des coureurs. Le Tour était ravi de retrouver ses fidèles, mais les retrouvailles ont mal tourné.

La chute a scindé le peloton en plusieurs parties. Wout Van Aert, qui a également chuté, a peiné à retrouver sa place, tout comme Bryan Coquard ou encore Miguel Angel Lopez.

LL