RMC Sport

Tour de France: Porte, Gesink, Thomas, Mori... la 9e étape a fait beaucoup de casse

-

- - -

La 9e étape du Tour de France, disputée ce dimanche entre Nantua et Chambéry, a mis mal de nombreux coureurs, victimes de plusieurs chutes. Cinq d’entre eux, Geraint Thomas (Sky), Robert Gesink (LottoNL-Jumbo) Richie Porte (BMC) auteur de la chute la plus effrayante et Manuele Mori (UAE) ont abandonnés.

Ils ont abandonné

Manuele Mori 

L’Italien souffre d’une luxation réduite de l'épaule droite associée à un pneumothorax droit complet drainé. Le coureur de l’équipe UAE a été évacué vers l'hôpital d'Oyonnax.

Robert Gesink

Le Néerlandais souffre d’une fracture du rachis lombaire L1. Comme Mori, il a été évacué à l'hôpital d'Oyonnax.

A lire aussi: Bardet a essayé de tromper Froome

Geraint Thomas

Le lieutenant et coéquipier de Christopher Froome a lui aussi été victime d’une vilaine chute. Le Néerlandais de l’équipe Sky souffre d’une fracture à la clavicule droite.

Richie Porte

Les images où on le voit être éjecté de son vélo après avoir roulé sur le bas-côté et percuté le vélo de Dan Martin dans la descente du Mont du Chat ont fait froid dans le dos. Le bilan médical, pour le moment, est plutôt rassurant. Porte souffre d’un traumatisme crânien sans troubles neurologiques et d’un traumatisme du bassin. Le coureur de l’équipe BMC a été évacué vers l'hôpital de Chambéry pour effectuer un bilan radiologique approfondi.

A lire aussi : Porte chute lourdement

Jos van Emden

Le coureur néerlandais, à la différence des quatre premiers, n'a pas été victime d'une chute. Non, si Jos van Emden (LottoNL-Jumbo) s'est retiré de la course car il n'avait tout simplement plus la force de continuer, son équipe mettant en avant ses efforts consentis lors du dernier Giro.

Ils ont été blessés

Rafal Majka

Le coureur polonais de l’équipe Bora Hansgrohe est tombé au bas de la descente du col de la Biche, peu avant la mi-course. S’il a lui aussi été dirigé vers l’hôpital de Chambéry pour effectuer un bilan radiologique, l’intéressé – deux fois meilleur grimpeur du Tour en 2014 et 2016 – avait fini l’étape au préalable. Il souffre de dermabrasions profondes des deux genoux et des deux coudes, associées à un traumatisme dorsal.

Dan Martin

Le Britannique, entraîné malgré lui dans la chute de Porte, a pu repartir. Avant de rechuter. Puis de repartir encore et de finir la course. Pour le moment, aucune information n’a filtré sur son état. On en sait plus en revanche pour l’Argentin Eduardo Sepulveda (Fortuneo-Vital Concept), qui souffre d’une plaie au coude droit, associée à de multiples dermabrasions. C’est une plaie au genou droit associée à une contusion dorsale à laquelle souffre le Français Angélo Tulik (Direct Energie).

L’Espagnol Jesus Herrada est victime d’une subluxation de la rotule droite, associée, là aussi, à des dermabrasions au coude droit. C’est le genou gauche pour le Kazakh Alexey Lutsenko (Astana) qui est touché. L’intéressé souffre de dermabrasions à la hanche et l’omoplate gauche. Enfin, l’Italien Matteo Trentin (Quick-Step Floors) est victime d’un traumatisme du coude droit.

VIDEO: Uran: "On m’a dit que j’avais gagné, mais je n’en savais rien"

A.D avec AFP