RMC Sport

Tour de France : Qui sont les favoris pour le maillot vert ?

-

- - AFP

Mark Cavendish est sorti grand vainqueur de la 1ère et de la 3ème étape du Tour de France. Le Britannique s’offre du même coup  le maillot vert. Le sprinteur de 31 ans a fait du classement par points un de ses objectifs sur la Grande boucle. Mais il n’est pas le seul à convoiter cette tunique sur cette 103e édition.

· Peter Sagan (Tinkoff)

Tout simplement le grand favori à sa propre succession. Troisième de la 1ère étape à Utah Beach, le Slovaque a déjà commencé son habituelle moisson d’accessit. Encore plus que les autres années, le parcours du Tour de France lui convient parfaitement. Peu d’étapes de plaine mais de nombreuses au profil accidenté. Un mélange parfait pour le quadruple vainqueur qui pourrait remporter à Paris son cinquième maillot vert. Le champion du monde slovaque deviendrait le seul poursuivant d’Erik Zabel, vainqueur 6 fois de suite du classement par points. Autre objectif affiché avant le tour, remporter une étape. Cinq fois deuxième l’an passé, il n’a plus levé les bras depuis 3 ans sur le Tour. C’est chose faite depuis la deuxième étape.

>> A lire aussi : Tour 2016 : Peter Sagan a de « plus grosses couilles que l’an passé »

· André Greipel (Lotto Soudal)

Dauphin de Peter Sagan en 2015, André Greipel s’est manqué sur la première étape du Tour de France. Grand favori, le « Gorille de Rostock » a terminé au pied du podium (4e) laissant la victoire à son rival, Marc Cavendish. Le champion d’Allemagne n’en reste pas moins un des principaux candidats au classement par points. Vainqueur à quatre reprises en juillet dernier et encore cette saison de trois étapes sur le dernier Giro, il est le meilleur sprinteur sur les Grands Tours. Mais il ne faudra pas se louper. Les étapes de pour sprinteur sont rares dans cette 103e édition.

· Marcel Kittel (Etixx-Quick Step)

Marcel Kittel n’est pas passé loin de refaire le coup de 2014. Cette année-là, l’Allemand avait remporté la première étape et porté le maillot jaune dans le Yorkshire, dans le fief de Marc Cavendish. En 2016, le nouveau coureur d’Etixx-Quick Step a cette fois-ci été dominé par le Britannique. Mais sa deuxième place à Utah Beach montre qu’il est bien revenu à son meilleur niveau cette saison. Victorieux dix fois cette saison dont deux fois sur le Giro, il est l’un des candidats sérieux au maillot vert.

>> A lire aussi : Tour de France (21e étape) – Greipel finit en beauté… et dans la confusion !

· Mark Cavendish (Dimension Data)

 Mark Cavendish a réalisé son rêve. Porter le maillot jaune au moins une fois dans sa carrière. Avec sa victoire sur la première étape entre le Mont-Saint Michel et Utah Beach, le Britannique revêt aussi le maillot vert. Son principal objectif sur ce Tour de France. Alors qu’il avait montré des signes de déclin ces dernières années, le natif de l’île de Man a montré qu’il était bien à son meilleur niveau. Vainqueur du classement par points en 2011, il est plus que jamais dans la course pour remporter un second maillot vert sur les Champs-Elysées.

>> A lire aussi : Tour de France (3ème étape) : Et de deux pour Cavendish

· Alexander Kristoff (Katusha)

Un peu en retrait lors du final de la première étape du Tour de France (8e), Alexander Kristoff n’en reste pas moins un outsider crédible dans la course au maillot vert. Capable de s’accrocher dans les étapes accidentées il est aussi l’un des coureurs les plus endurants du peloton. Avec sa grande capacité à récupérer des efforts, il se bonifie avec le temps. Deuxième du classement par points en 2014, le Norvégien aura pour ambition de grimper d’un rang en 2016.

· Bryan Coquard (Direct Energie)

Et si c’était Bryan Coquard le véritable favori cette année ? Le sprinteur de poche peut profiter du parcours très difficile du Tour de France 2016 pour jouer sa carte à fond. Le Français n’a jamais été aussi fort que cette saison puisqu’il est le coureur qui a le plus gagné (13 victoires). Il a fait aussi preuve d’une belle régularité durant les Grandes boucles auxquels il a participé (5e du classement par points en 2015, 3een 2014). Et sans Nacer Bouhanni et Arnaud Démare cette année, il porte les espoirs tricolores dans les sprints. Le 24 juillet, il pourrait devenir le premier tricolore à remporter depuis Laurent Jalabert, en 1995.

>> A lire aussi : Tour de France : "petite déception" pour Coquard

· Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step)

Julian Alaphilippe maillot vert sur les Champs-Elysées, c’est sans doute utopique. Mais cela peut-être la belle surprise du Tour de France. Car le Français sait tout faire. D’abord puncheur (2ede la Flèche Wallonne en 2015 et 2016), le coureur d’Etixx-Quick Step a montré cette saison qu’il pouvait briller sur tous les terrains. Au Dauphiné, il a été capable de battre Nacer Bouhanni au sprint (2e de la 4e étape) et de rivaliser avec Chris Froome en montagne (6e du classement général). Sur l’épreuve française, il est même passé tout près de remporter le classement par points. Une performance qui lui vaut aujourd’hui une place parmi les favoris du maillot vert. 

Yohann Tritz