RMC Sport

Tour de France: "Un vrai déclic pour Démare", estime Pineau

Jérôme Pineau

Jérôme Pineau - AFP

A 25 ans, Arnaud Démare a signé sa première victoire sur le Tour de France en remportant la 4e étape au sprint ce mardi à Vittel. Membre de la Dream Team RMC Sport, Jérôme Pineau salue le succès du double champion de France.

Onze ans que la France du sprint attendait ça. Double champion de France, Arnaud Démare a enfin cassé son plafond de verre en remportant au sprint la 4e étape du Tour de France ce mardi.

"Elle est là, enfin. C’est la concrétisation du talent d’Arnaud Démare, salue Jérôme Pineau, membre de la Dream Team RMC Sport. On l’attendait. Il a gagné la plus grande des classiques pour les sprinteurs (Milan-San Remo). On n’attendait plus qu’une chose, c’était qu’Arnaud s’impose sur les routes d’un grand Tour, et notamment celles du Tour de France. Pour être un très grand sprinteur, il faut gagner sur le Tour. C’est chose faite. On peut dire maintenant qu’Arnaud fait partie des tous meilleurs, des grands sprinteurs du cyclisme actuel." 

>> La 4e étape à revivre ici 

"Il a très bien mené son sprint"

"Démare est venu avec un dispositif FDJ complètement tourné vers le sprint. Il avait cette pression sur les épaules. Il savait qu’on l’attendait aujourd’hui. Il sait aussi qu’on l’attendra dans les prochains jours. Il a deux objectifs, il l’a démontré hier (lundi) avec la course au maillot vert. Il va prendre ce maillot vert. C’est un vrai déclic."

"On doit tirer un grand coup de chapeau à cette équipe FDJ et son manager Marc Madiot. Il a pris le risque d’emmener une équipe dédiée aux sprinteurs. Sur certaines étapes, ils n’existeront pas. Mais ils ont pris le risque de mettre en place un vrai dispositif autour d’Arnaud Démare. C’est jackpot. On peut imaginer qu’Arnaud va continuer vers les succès. Il n’a pas profité de la chute de tel ou tel adversaire. Il a très bien mené son sprint. On peut s’attendre à d’autres victoires."

>> VIDEO. Tour de France: Sagan balance Cavendish dans les barrières et risque l'exclusion

VIDEO. Valverde donne de ses nouvelles

la rédaction