RMC Sport

Tour de La Provence: Alaphilippe victime d’une chute, a priori sans gravité

Julian Alaphlippe a manqué de chance ce vendredi lors de la deuxième étape du Tour de La Provence. Le Français, champion du monde, aurait pu jouer la gagne avant de tomber dans le dernier kilomètre. La victoire est revenue à son coéquipier Davide Ballerini.

Plus de peur de que mal pour Julian Alaphilippe, victime d’une chute ce vendredi sur la deuxième étape du Tour de La Provence. C’est la deuxième chute depuis son sacre de champion du monde au mois de septembre dernier.

Aux avant-postes dans le final, Alaphilippe n’a pas pu éviter le coureur russe d’Astana, Aleksandr Vlasov, tombé en premier sur une chaussée très glissante qui avait provoqué plusieurs chutes plus tôt dans la journée. Le leader de la Deceuninck-Quickstep, qui a choisi de faire sa rentrée en France sur cette course, n’est a priori pas blessé. Son équipe a indiqué dans un communiqué qu'il s'agissait d'une chute "sans conséquence sérieuse". Il a passé la ligne d’arrivée avec 3’30’’ de retard.

Deux victoires en deux jours pour Ballerini

La victoire est revenue à l’Italien Davide Ballerini de la Deceuninck-Quickstep, déjà vainqueur de la première étape jeudi. Ballerini s’est imposé au sprint en montée devant son compatriote Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) et l’Espagnol Alex Aranburu (Astana). Il conforte ainsi son maillot de leader au classement général.

Une arrivée qui aurait pu être à la faveur du champion du monde, Alaphilippe. Avant de chuter, le puncheur était bien placé pour jouer la gagne. Pour le classement général Alaphilippe étant tombé dans les trois derniers kilomètres, les écarts ne seront donc pas comptabilisés. Il figure à la troisième place à l’issue de cette deuxième étape de 174,6 kilomètres entre Cassis et Manosque.

"Concentré sur le premier bloc jusqu’à Liège-Bastogne-Liège" comme il avait précisé ce jeudi au départ du Tour de la Provence, il est très probable qu'il ne dise pas son dernier mot d’ici la fin du week-end.

ALR