RMC Sport

Tour de Pologne: pronostic vital engagé pour Jakobsen après sa chute

Victime d'une très grave chute ce mercredi en plein sprint lors de la première étape du Tour de Pologne, Fabio Jakobsen a été transporté à l'hôpital et placé dans un coma artificiel. Selon le médecin de la course, le Néerlandais est dans un état très grave et en danger de mort.

Les jours de Fabio Jakobsen sont en danger. Le sprinteur néerlandais a été victime ce mercredi d'une très grave chute à quelques mètres de la ligne d'arrivée de la première étape du Tour de Pologne. Poussé par son compatriote Dylan Groenewegen, le coureur de la formation Deceuninck Quick-Step a percuté les barrières à pleine vitesse.

L'organisateur de la course a confirmé la mauvaise nouvelle auprès de la presse polonaise. "Nous avons fait tout ce qui pouvait être fait. Les conditions de travail étaient très dures, c'est un traumatisme cranio-cérébral très grave, un palais cassé, donc il était difficile d'intuber. Mais les tubes laryngés et l'oxygène étaient toujours connectés, a indiqué le médecin de la course. Nous avons maintenu le niveau de saturation et d'activités de la vie. Le coeur fonctionnait bien, il maintenait la bonne pression".

Déjà un drame l'an passé

Une image impressionnante et une inquiétude forcément pour le monde du cyclisme, alors que le Tour de Pologne fêtait ce mercredi un triste anniversaire. Il y a un an, le Belge Bjorg Lambrecht (22 ans) était victime d'une chute mortelle sur cette même épreuve, heurtant une structure en béton.

Un an après, la course est à nouveau confrontée au drame. "Fabio Jakobsen est très gravement blessé et sa vie est en danger, a confirmé l'organisation par la voie du médecin. Le palais et les voies respiratoires supérieures ont été écrasés, mais on a pu l'intuber. Il est allé à l'hôpital, mais il a perdu beaucoup de sang. Il est encore vivant, toujours avec nous et nous espérons pouvoir gagner ce combat." Son pronostic vital est engagé.

Un prodige du sprint 

Un juge de course a aussi été emmené à l'hôpital, après avoir été percuté par Fabio Jakobsen. Le médecin de la course a confirmé que cette personne a subi une perte de conscience mais les services médicaux ont pu sauver ce juge, qui serait désormais hors de danger. 

L'inquiétude demeure néanmoins ce mercredi soir pour Fabio Jakobsen, prodige du sprint mondial, qui appartient depuis 2018 à la formation Deceuninck Quick-Step. A 23 ans, l'actuel champion sur route des Pays-Bas s'était illustré en 2019 en remportant deux étapes du Tour d'Espagne. Il était cette année initialement prévu sur le Tour d'Italie en fin de saison, avant cette triste journée. 

GL