RMC Sport

Europcar: Direct Energie reprend le flambeau

Jean-René Bernaudeau, manager de la formation Europcar, a dévoilé l’identité du repreneur de l’équipe. Direct Energie, fournisseur d’électricité et de gaz, sera le nouveau sponsor de l’équipe vendéenne à partir de 2016. Sylvain Chavanel, de retour au bercail, en sera l'un des leaders.

Jean-René Bernaudeau a dévoilé, ce mardi, le nouveau repreneur et sponsor de son équipe cycliste. Alors qu’Europcar a annoncé son retrait en fin de saison après quatre années de collaboration, Direct Energie va prendre sa succession à partir de la saison 2016 et sauve donc l'équipe de la disparition. Après plusieurs mois de négociations, le fournisseur d’électricité et de gaz a signé son contrat d'engagement ce mardi matin. « J’avais la pression auprès des coureurs qui m’ont fait confiance ou pas, rappelle Bernaudeau. J’avais cette possibilité, d’autres également. Il a fallu affiner. Direct Energie ne m’a jamais parlé de programme et recrutement. C’était un choix de cœur. »

Jean-René Bernaudeau a également détaillé les contours de la saison prochaine. Il se basera sur un effectif de 20 coureurs emmenés par Sylvain Chavanel, de retour dans la formation de ses débuts, mais aussi Adrien Petit, vice-champion du monde sur route Espoirs en 2011. Quatre autres jeunes coureurs s'engageront dans la semaine. « On va courir pour gagner, élaborer un calendrier précis pour atteindre des objectifs ambitieux, promet le manager. Le budget ne nous fait pas pédaler. Il faut créer de l’émotion et créer l’histoire dans une dynamique qui fait plaisir. »

Voeckler : « Les responsables de Direct Energie ne seront pas déçus »

Si la durée et le montant du contrat n'ont pas été dévoilés, Direct-Energie s'est engagé pour plus d'un an. « Pour les coureurs, c’est une bonne nouvelle, c’est un soulagement, se réjouit Thomas Voeckler, incontournable taulier de l’équipe. Les semaines passaient, le calendrier avançait. Quand une équipe est en fin de partenariat et qu’on voit le nombre d’équipe qui disparaissent, c’est normal de douter un peu. C’est mérité pour Jean-René Bernaudeau, à la tête d’une structure pro depuis 2000. Je suis convaincu que les responsables de Direct Energie ne seront pas déçus de ce qu’on peut leur apporter dans le futur. »