RMC Sport

VIDEO. Vuelta: après son abandon sur le Giro, Pinot arrive ambitieux à la Vuelta

Contraint à l’abandon sur le dernier Giro et forfait dans la foulée pour le Tour de France, Thibaut Pinot entend prendre sa revanche sur les routes de la Vuelta, qui s’élance ce samedi de Malaga. Le Français cherchera avant tout à décrocher une victoire d’étape.

Après les sacres de la Sky sur le Giro en mai (Christopher Froome), puis sur le Tour de France en juillet (Geraint Thomas), la 73e édition de la Vuelta, qui s’élance ce samedi de Malaga pour trois semaines de course, promet sur le papier une course beaucoup moins cadenassée par l'imposante machine à gagner britannique. Ses deux tauliers sont restés à la maison pour disputer le Tour de Grande-Bretagne. En leur absence, les principaux favoris se nomment Nairo Quintana (Movistar), Miguel Angel Lopez (Astana), Richie Porte (BMC) ou encore Simon Yates (Michelton-Scott).

"Il y aura beaucoup d’opportunités"

Présent au départ de la Vuelta pour la troisième fois de sa carrière, après 2013 (7e place au général) et 2014 (abandon lors de la 11e étape), Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) visera lui en priorité une victoire d’étape, qui lui permettrait de bien rebondir après son abandon sur le dernier Tour d'Italie à la veille de l’arrivée à Rome. "Mon gros objectif de l’année, c’était le Giro. Il faut digérer ce moment de grosse déception. Je suis passé à autre chose sur le vélo, mais dans la tête, ça fait toujours aussi mal quand j’y repense", explique-t-il au micro de RMC Sport.

Troisième du Tour de Pologne début août pour son retour à la compétition, le Français, qui a prolongé cette semaine son contrat jusqu’en 2020 avec Groupama-FDJ, se veut détendu à l’heure d’attaquer cette Vuelta: "L'objectif, c'est une victoire d'étape. Je veux gagner quelque chose. Il y aura beaucoup d’opportunités pour les grimpeurs." En attendant de s’attaquer à la montagne, le peloton débutera ce samedi par un chrono individuel (8km) dans les rues de Malaga.

RR