RMC Sport

FICWC: l'OL presque sur le toit du globe sur FIFA 17

-

- - -

La première édition de la FIFA Interactive Club World Cup, disputée sur FIFA 17 et regroupant 19 clubs de football professionnels, s'est disputée samedi dernier et a vu la formation danoise du Brondby IF l'emporter... contre l'OL en finale.

A défaut d'avoir remporté la Ligue des champions chez les hommes - alors que chez les femmes, la coupe aux grandes oreilles a été soulevée à quatre reprises, Jean-Michel Aulas a bien failli décrocher un nouveau titre prestigieux, international celui-là et... virtuel surtout. Le week-end dernier, le club cher au président lyonnais ou plutôt sa déclinaison esportive avait rendez-vous avec 18 autres clubs de football professionnels, à Londres, pour la première édition de la FICWC ou FIFA Interactive Club World Cup, une Coupe du monde des clubs dont le principal enjeu, outre les 10 000 dollars offerts au gagnant et le statut de champion du monde, était d'offrir les deux dernières places qualificatives pour la Grande Finale de la Coupe du monde, individuelle cette fois, sur FIFA 17, du 16 au 18 août prochains... toujours à Londres.

A lire aussi : l'eSport au programme des JO 2024 ?

Et pour cette grande première, qui mêlait plusieurs grands noms du globe, aussi bien habitués de la scène esport comme de nouveaux arrivants (River Plate, New York FC, FC Valence, Schalke 04, Ajax Amsterdam, Wolfsburg, AS Roma...) l'OL et son représentant Rafsou se sont hissés jusqu'en finale. Le joueur rhodanien, qui évoluait dans le tableau Xbox One - comme d'habitude sur FIFA, les deux consoles disposent de deux tableaux distincts - a remporté le choc franco-français qui l'opposait au représentant et ancien champion du monde du FC Nantes, Vincent "Vinch" Hoffmann (5-4), puis le joueur de Schalke 04, Tim "Latka" Schwartzmann, avant de rejoindre Marcus "Expectsporting" Jorgensen, vainqueur du tableau PS4 en finale.

A lire aussi: FIFA 18 déjà en mode Neymar

Un choc qui avait pourtant bien commencé pour "Rafsou", vainqueur de la première manche 4-2... avant de se faire déborder dans la seconde, remportée 6-1 par le joueur de Brondby. Si la déception était légitime chez le joueur de l'OL eSports, son objectif principal était atteint: rejoindre le champion du monde des FUT Championship Series, Corentin "Rocky" Chevrey du Team Vitality et Johann "Maniika" Simon, vainqueur de l'eLigue 1 avec le FC Metz de la structure Millenium. Le PSG eSports aurait aimé gonfler ses rangs. Mais aucun de ses deux champions du monde présents à cette FICWC, Lucas "DaXe" Cuillerier et August "Agge" Rosenmeier, n'ont pu décrocher leur billet pour le grand oral de Londres. Tous les espoirs du club de la capitale reposeront sur les épaules de sa recrue brésilienne Rafael "Rafifa" Fortes, qui évoluera dans la poule 2 (Xbox One) de cette FIWC, considérée avec le vainqueur de la première finale européenne Tassal "Tass" Rushan et... "Rocky", comme le groupe de la mort. Le reste du tirage est à découvrir... ci-dessous.

VIDEO: le teaser du jeu vidéo... d'Ibrahimovic

Alix Dulac