RMC Sport

Affaire de la sextape : Benzema assure ne pas avoir vu la vidéo

-

- - AFP

Mis en examen dans l’affaire du chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena, Karim Benzema aurait d'après Le Parisien, assuré à la juge d’instruction avoir menti à son coéquipier chez les Bleus. L'attaquant du Real Madrid n'aurait, en réalité, jamais vu la vidéo.

Convoqué le 28 janvier par la juge d’instruction de Versailles, Nathalie Boutard, dans le cadre de l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, Karim Benzema a tenu à minimiser son rôle d'intermédiaire d’après des propos relayés ce vendredi par Le Parisien.

"Un truc dégueulasse"

L’attaquant du Real Madrid aurait ainsi assuré avoir demandé aux maîtres chanteurs, qui réclameraient 100 000 euros pour la non-diffusion des images "d’arrêter tout de suite". Benzema, qui a rencontré les principaux protagonistes en août à Madrid, qualifie par ailleurs l'escroquerie de "truc dégueulasse".

"J'ai fait l'acteur"

Devant la juge d'instruction, Benzema aurait d'ailleurs confié n'avoir jamais vu la vidéo, contredisant un discours initial tenu à son coéquipier chez les Bleus lors d’un rassemblement à Clairefontaine en octobre : "J’aurais dû lui dire que je ne l’avais pas vue. Mais j’ai fait le malin, j’ai fait l’acteur sur ce coup-là."

"J'ai pris ça à cœur"

L’international français aurait par ailleurs précisé à Nathalie Boutard avoir hésité avant d’en parler à Valbuena, "un bon pote au foot », à qui il n’a "jamais mis de coup de pression (…) Mais après, je me suis dit que je l’aimais bien. J’ai pris ça à cœur."

Mis en examen le 5 novembre pour « complicité de tentative de chantage » et « participation à une association de malfaiteurs », Benzema est actuellement soumis à un contrôle judiciaire lui interdisant d’entrer en contact avec Valbuena.

la rédaction