RMC Sport

Allemagne: Löw maintenu à son poste malgré la déroute face à l'Espagne

Sous le feu des critiques après l'humiliation subie mardi par la Mannschaft face à l’Espagne (6-0) en Ligue des nations, Joachim Löw reste pour le moment à son poste de sélectionneur. Les dirigeants de la Fédération allemande ont décidé de continuer avec lui.

Pour l’instant, il reste. Selon plusieurs médias allemands, dont le quotidien Bild, Joachim Löw s’est entretenu ce mercredi avec ses dirigeants, au lendemain de la débâcle subie par la Mannschaft face à l’Espagne (6-0) en Ligue des nations. Un débriefing qui s’est tenu à l'aéroport de Munich en présence de Löw, son adjoint Marcus Sorg et le président de la Fédération allemande de football (DFB), Fritz Keller. L’ancien international Oliver Bierhoff, directeur de la DFB et supérieur hiérarchique direct de Löw, était également de la partie.

Tous ont convenu de poursuivre leur collaboration. Cible des critiques en Allemagne, Löw n’a donc pas présenté sa démission. En poste depuis 2006 et sous contrat jusqu’en 2022, il se serait montré combatif auprès de ses dirigeants et aurait manifesté son envie de poursuivre le travail entrepris, avec l’Euro en tête.

Sans jamais citer son nom, la DFB a publié un communiqué pour affirmer que la Mannschaft avait "le potentiel" pour relever la tête avec les "jeunes joueurs" installés par Löw, qui n’entend toujours pas rappeler Mats Hummels, Jérôme Boateng et Thomas Müller, tous les trois écartés depuis 2019.

La fédération fait confiance aux jeunes

"Comme vous l'avez vu hier, ce chemin peut être le plus difficile et mener à des défaites douloureuses. (…) Notre défi reste de former une équipe solide pour les trois prochains tournois majeurs: le championnat d'Europe de l'année à venir, la Coupe du monde 2022 et le championnat d'Europe 2024 dans notre propre pays", a indiqué la Fédération allemande. Certains ex-internationaux commencent pourtant à prendre la parole pour appeler Löw à revoir sa stratégie et le pousser à rappeler le trio Hummels-Boateng-Müller.

"C'est l'équipe d'Allemagne, elle doit rassembler les meilleurs joueurs. Le sélectionneur a son avis là-dessus, moi j'en ai un différent. C'est exactement dans ce type de match que l'on a vu qu'il manque des joueurs capables de communiquer, de mettre un coup de poing sur la table", a ainsi lâché mardi soir Bastian Schweinsteiger au micro de la chaîne allemande ARD.

RR