RMC Sport

Ballon d’or: la 7e place de Varane est-elle scandaleuse?

Comme de nombreux supporters et observateurs, Pierre Ducrocq a été surpris en découvrant que Raphaël Varane ne figurait qu’à la 7e place du classement du Ballon d’or 2018.

Ils étaient nombreux, à l’image de Michel Paltini, Jean-Michel Aulas ou Laurent Blanc, à lui avoir donné leur préférence. Beaucoup imaginaient Raphaël Varane devenir le premier défenseur à soulever le Ballon d’or depuis Fabio Cannavaro en 2006.

Le défenseur de 25 ans est le seul joueur à avoir remporté cette année la Ligue des champions et la Coupe du monde. Mais au final, il n’est que 7e du classement, derrière Luka Modric (1er), Cristiano Ronaldo (2e), Antoine Griezmann (3e), Kylian Mbappé (4e), Lionel Messi (5e) et Mohamed Salah (6e).

"C’est carrément étrange"

"Voir Varane 7e, c’est carrément étrange, s’étonne Pierre Ducrocq, membre de la Dream Team RMC Sport. Le voir si loin dans le classement, c’est une déception parce que c’est le seul qui a gagné la Coupe du monde et la Ligue des champions. Et ça compte un petit peu quand même."

"Ça a été un des rouages majeurs du Real et de l’équipe de France, souligne l'ancien Parisien. Il a été au bout dans les deux compétitions majeures de cette année, donc c’est étrange de ne pas le voir plus proche, surtout qu’il a été bon dans les deux compétitions."

Les 180 journalistes du monde entier qui ont voté pour le Ballon d'or ont finalement préféré placer devant Raphaël Varane des stars offensives comme Cristiano Ronaldo (2e), Lionel Messi (5e) et Mohamed Salah (6e), malgré leur Coupe du monde bien moins impressionnante collectivement. Le pouvoir des buts, certainement.