RMC Sport

Ballon d’Or – Ribéry, Ronaldo et Messi en finale

Ronaldo et Ribéry en 2012

Ronaldo et Ribéry en 2012 - -

Sans surprise, Franck Ribéry, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi sont les trois finalistes pour le Ballon d’Or Fifa 2013 dont le vainqueur sera connu le 13 janvier. Le prestigieux trophée devrait se jouer entre le Français et le Portugais.

Ils étaient 23 sur la ligne de départ. Il n’en reste plus que trois. Ce lundi, la Fifa a dévoilé le nom des trois finalistes pour le Ballon d’Or Fifa 2013. Sans surprise, Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et Franck Ribéry constitueront le podium de l’année. Exit donc le Suédois Zlatan Ibrahimovic ou l’Uruguayen Luis Suarez, auteurs tous les deux d’une fin d’année en boulet de canon. Reste donc à savoir lequel de ces trois favoris décrochera le prestigieux trophée, le 13 janvier prochain à Zurich (Suisse).

Une fois n’est pas coutume, Lionel Messi, quadruple vainqueur du Ballon d’Or, part avec quelques longueurs de retard sur ces deux rivaux. Malgré un début d’année 2013 en fanfare et une Liga 2012-13 bouclée avec un total exceptionnel de 46 buts, l’Argentin devrait perdre son trophée en raison d’un 2e semestre gâché par des blessures, la dernière en date, au biceps fémoral de la cuisse gauche, le tenant éloigné des terrains depuis le 10 novembre.

Ronaldo : « Pas la fin du monde... »

La victoire finale devrait donc se jouer entre Cristiano Ronaldo, vainqueur en 2008, et Franck Ribéry. Elle tendait les bras au second jusqu’au jour où la Fifa, prétextant un trop faible nombre de réponses, décida de repousser de 14 jours la clôture des votes. Ce report qui a provoqué une grosse polémique devrait logiquement avantager le Portugais, auteur en barrages pour la Coupe du monde de deux prestations titanesques contre la Suède d’Ibrahimovic (quatre buts, dont un triplé au retour). « C’est un trophée de plus mais ce n’est pas la fin du monde si on ne le gagne pas, a récemment confié « CR7 » sur BeIn Sport. Plein de joueurs auraient mérité de l’avoir et ne l’ont jamais eu. »

Franck Ribéry pourrait faire partie de cette catégorie-là. En pleine bourre, le Français a tout gagné au sein d’un Bayern Munich intouchable. L’intéressé sait que c’est son année. Mais son aura, moins retentissante que celle du Portugais, le fameux report et les performances XXL de Ronaldo, actuel meilleur buteur de Liga (17 buts), pourraient lui être fatal. Mais quel que soit le lauréat, celui-ci n’aura pas volé son Ballon d’Or.

A lire aussi :

Ballon d’Or : Un report et des questions

Ligue 1 : Le onze-type de la 17e journée

VIDEO : les buts européens du week-end (07 et 08/12)

dossier :

Lionel Messi

La rédaction