RMC Sport

Brésil: de mauvaises nouvelles pour Pelé, dont le cancer serait généralisé

Pelé a effectué un bref séjour à l’hôpital cette semaine à Sao Paulo. Selon ESPN, le footballeur de légende souffrirait d’un cancer généralisé et de multiples tumeurs.

Un peu plus d'un an après la mort brutale de Diego Maradona en novembre 2020, la planète foot tremble pour une autre de ses légendes. Malade depuis plusieurs années, le Brésilien Pelé a effectué un nouvel aller-retour à l’hôpital cette semaine afin de suivre un traitement contre son cancer. Après avoir effectué de nouvelles séances de chimiothérapie, le "Roi" Pelé est finalement rentré à son domicile ce jeudi.

Néanmoins, l’homme aux trois victoires à la Coupe du monde pourrait rapidement faire l’objet de nouveaux soins médicaux. Selon les informations de ESPN Brésil, Pelé a vu sa santé se détériorer ces derniers mois. Traité à l’origine pour une tumeur au colon identifiée en septembre 2021, l’ancien attaquant mythique de Santos et du Brésil souffrirait désormais d’un cancer généralisé.

Trois autres tumeurs mais un "état cliniquement stable"

A nouveau hospitalisé pendant 48h ces derniers jours, Pelé souffrirait à présent de plusieurs tumeurs distinctes. Une dans l'intestin, une dans le foie et le début d’une troisième dans le poumon.

Opéré avec succès de sa tumeur au colon fin septembre, l’ancien joueur a depuis effectué plusieurs passages par son hôpital de Sao Paulo pour la suite de son traitement. Pendant le mois de décembre, la légende de 81 ans a même été hospitalisée en soins intensifs pendant quelques jours avant d’être renvoyé à son domicile pour y profiter de ses proches.

Malgré l’inquiétude grandissante au Brésil, les médecins s’occupant de la star du ballon rond ont publié une note encourageante après son départ de l’hôpital ce jeudi.

"Edson Arantes do Nascimento (le vrai nom de Pelé) a été admis à l'hôpital Albert-Einstein les 19 et 20 janvier pour poursuivre le traitement de la tumeur du côlon, identifiée en septembre 2021, ont écrit les trois médecins en charge de son suivi. Le patient est sorti ce jeudi et se trouve dans un état cliniquement stable."

JGL