RMC Sport

Bayern: très tendu en conférence de presse, Flick refuse d'évoquer son avenir

Deux jours après la défaite du Bayern Munich face au PSG (3-2) en quart de finale aller de la Ligue des champions, Hansi Flick est apparu très crispé face aux médias allemands. Questionné sur son avenir, l'entraîneur bavarois n'a cessé de botter en touche.

Ambiance glaciale au Bayern Munich. Depuis plusieurs semaines, des tensions entre l'entraîneur Hansi Flick et le directeur sportif Hasan Salihamidzic, en désaccord notamment sur le mercato et la politique sportive, polluent l’atmosphère du champion d’Europe. Une situation qui a poussé le grand patron Karl-Heinz Rummenigge à prendre la parole publiquement pour un recadrage général. "Nous devons tous nous serrer les coudes, nous devons travailler ensemble de manière harmonieuse, loyale et professionnelle. C'est ce que je demande clairement à la direction sportive. C'est ce qui a toujours distingué le FC Bayern", a-t-il lancé ce vendredi dans les colonnes du quotidien Bild. Forcément, Flick a été invité à réagir à cette sortie en conférence de presse.

"Question suivante"

Mais comme souvent lorsqu’il est interrogé sur ses désaccords avec ses dirigeants, le coach munichois a préféré botter en touche. Assez tendu, il s’est souvent tourné vers l’attaché de presse du club pour lui faire comprendre qu’il ne voulait pas répondre aux questions tournant autour des divisions en interne. "Question suivante. On ne sait jamais ce qui peut arriver", a-t-il lâché dans un sourire crispé lorsqu’un journaliste allemand l’a relancé sur son futur. S’il est lié au Bayern jusqu’en 2023, il fait figure de favori selon les médias allemands pour succéder à la tête de la Mannschaft à Joachim Löw, après l'Euro prévu cet été. Et comme il refuse jusqu’à présent de dire clairement où il sera la saison prochaine, le flou persiste.

Quand un reporter lui a demandé pourquoi la situation n’était pas plus claire, Flick a une nouvelle fois évité le sujet, préférant se lancer dans un monologue... pour encenser Joshua Kimmich. Il a toutefois fait passer quelques messages. "J’entraîne cette équipe depuis un an et demi. Je crois que la saison dernière, nous avions une équipe qui - et tout le monde le sait et tout le monde sera d'accord avec moi - était qualitativement meilleure que l'équipe de cette année. Nous sommes pourtant en tête de la Bundesliga. Je prends beaucoup de plaisir avec mon staff, nous sommes très concentrés, l’équipe l’est aussi", a-t-il lâché. Difficile de ne pas y voir une énième critique lancée à Salihamidzic, à la manœuvre pour le mercato. Pas franchement la meilleure façon de préparer le quart de finale retour de Ligue des champions face au PSG (mardi en exclusivité sur RMC Sport).

>> La Ligue des champions est à suivre en exclusivité sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

RR