RMC Sport

Bundesliga: même sans coach, le Bayern Munich trop fort pour Dortmund

En grande partie grâce à un doublé de l'insatiable attaquant polonais Robert Lewandowski, le Bayern Munich s'est imposé ce samedi soir contre le Borussia Dortmund (4-0). Le club bavarois double son adversaire, remonte sur le podium et revient provisoirement à un point du leader.

Un 101e Klassiker à sens unique. Le Bayern Munich n'a fait qu'une bouchée du Borussia Dortmund (4-0), ce samedi soir devant le public de l'Allianz Arena. Dirigé par l'intérimaire Hans-Dieter Flick et porté par son irrassasiable buteur Robert Lewandowski, le tenant du titre remonte sur la troisième marche du podium de la Bundesliga et se replace provisoirement à un point du fauteuil de leader occupé par le Borussia Mönchengladbach après 11 journées.

La dynamique était pourtant favorable au BVB, contrairement au Bayern, giflé 5-1 par l'Eintracht Francfort lors du précédent week-end allemand. Ce qui avait coûté sa place à Niko Kovac. Malgré d'importantes lacunes et des résultats globalement décevants depuis le début de saison, Lucien Favre venait de se rassurer avec trois victoires consécutives particulièrement importants. La dernière a même été renversante, contre l'Inter en Ligue des Champions (3-2).

Passe décisive pour Pavard

C'est peut-être cette forme du moment qui a permis aux Borussen d'être les plus entreprenants dans le premier quart d'heure. Au cours de cette entame très rythmée, les jeunes troupes rhénanes ont semblé déterminées à occuper la moitié de terrain adverse. Mais elles ont fini par subir les foudres de Robert Lewandowski.

Après une vive accélération du jeu bavarois, l'attaquant polonais s'est parfaitement jeté devant Roman Bürki pour reprendre un beau centre en première intention de Benjamin Pavard et ouvrir le score (17e). Par deux fois ensuite, le numéro 9 a failli permettre à Serge Gnabry de faire le break (27e, 38e). C'est finalement en ratant le ballon sur un centre de Thomas Müller qu'il a permis à l'ailier allemand d'inscrire le but du 2-0 (46e).

Le Bayern facile en deuxième période

Ultra-dominateur sur la pelouse, face à une équipe du Borussia Dortmund incapable de se créer de véritables occasions nettes, si ce n'est sur ce raté de Paco Alcacer (69e), le Bayern Munich n'a pas eu de mal à dérouler. Après une splendide combinaison, Robert Lewandowski s'est offert son 16e but de la saison en seulement 11 matchs (76e). Personne ne fait actuellement mieux en Europe.

Comme un symbole, le capitaine Mats Hummels, encore dans les rangs munichois la saison passée, a enfoncé sa propre équipe par un but contre son camp (80e). Au vu des derniers assauts d'Ivan Perisic, le score aurait même pu être plus lourd.

JA