RMC Sport

Bundesliga: Nkunku et Leipzig renversent Mönchengladbach après une folle remontée

Mené de deux buts à la mi-temps par le Borussia Mönchengladbach, le RB Leipzig est parvenu à renverser la tendance en seconde période, notamment grâce à un but et une passe décisive dans les dernières seconde de Christopher Nkunku (3-2). Leipzig reste deuxième, à deux points du Bayern Munich.

Les Français du RB Leipzig et du Borussia Mönchengladbach se sont illustrés ce samedi à la Red Bull Arena. Pour le meilleur, mais aussi pour le pire. Si l'équipe de Julian Nagelsmann est parvenu à renverser le Borussia en cette fin d'après-midi (3-2), elle le doit grandement à Christopher Nkunku.

Titulaire, l'ancien Parisien a lancé la révolte en début de seconde période, alors que son équipe était menée de deux buts à la mi-temps. Parfaitement servi par Alexander Sorloth, Nkunku a trompé Yann Sommer d'une belle reprise du pied droit pour réduire le score (57e). Un but qui a relancé Leipzig, qui est parvenu à égaliser grâce à une belle frappe lointaine de Yussuf Poulsen (66e). Surtout, Nkunku s'est montré décisif dans les toutes dernières secondes du match, rendant la pareille à Sorloth en lui offrant le but de la victoire d'un joli centre piqué (90+3e).

Mais avant cette réaction d'orgueil, Leipzig avait été plombé par un autre de ses Français. Dayot Upamecano, qui rejoindra le Bayern Munich l'été prochain, a ainsi provoqué un penalty après seulement cinq minutes de jeu pour un coup d'épaule trop appuyé sur Breel Embolo. Une offrande pour Jonas Hoffmann, qui ouvrait le score pour le Borussia (6e).

Un peu moins de 15 minutes plus tard, Upamecano - encore lui - était en retard sur un autre Français. Marcus Thuram bénéficiait d'un concours de circonstance pour détourner de la poitrine une frappe d'Embolo (19e) et inscrire son quatrième but en Bundesliga. Un but qui pourrait relancer sa saison entachée par son crachat de décembre qui lui a valu quatre matchs de suspension.

Leipzig reste au contact du Bayern

Nordi Mukiele, le dernier Français titulaire ce soir, n'a pas réussi à s'illustrer comme ses partenaires, malgré une belle frappe lointaine (64e) alors que ses coéquipiers poussaient pour obtenir l'égalisation. Après cette dernière, les joueurs de Nagelsmann ont forcé pour remporter le match, poussant Sommer à un arrêt exceptionnel sur un coup-franc d'Emil Forsberg (77e). Le gardien suisse n'a en revanche rien pu faire sur le but à la dernière minute de Sorloth.

Le show des Tricolores, auquel a participé Alassane Pléa en fin de match, a finalement tourné en faveur de Leipzig. L'équipe de Nagelsmann, qui a compromis ses chances de qualification pour les quarts de finale de la C1 en perdant face à Liverpool, reste dans la course au titre en Bundesliga. Avec cette victoire, Leipzig reste à deux points du leader munichois. Les deux équipes se rencontreront le 3 avril prochain pour un choc au sommet.

DM