RMC Sport

Coronavirus: Hernandez comprend la baisse de son salaire au Bayern

Lucas Hernandez a évoqué ce dimanche l'épidémie de coronavirus et le changement de son quotidien au Bayern Munich. Le latéral tricolore est notamment revenu sur la baisse de salaire décidée au sein du club bavarois pendant la crise sanitaire.

En attendant la fin de l'épidémie de coronavirus, le Bayern Munich a pris des mesures afin de ne laisser personne sur la touche.

>> Le sport face au coronavirus, les dernières infos en direct

Les joueurs et le staff de l'équipe première ont ainsi consenti à une baisse de 20% de leurs salaires pendant la crise sanitaire. Un effort qui ne souffre d'aucune contestation pour Lucas Hernandez.

Hernandez: "On des ultra-privilégiés"

En raison des difficultés rencontrées par de nombreux salariés du club, le latéral de 24 ans ne voit pas comment le groupe pro aurait pu prendre une autre décision. Certes, les joueurs se trouvent toujours dans le flou concernant la reprise de la Bundesliga ou même de la Ligue des champions, mais cela leur paraissait la meilleure chose à faire.

"C'est logique et normal. On participe à l'effort collectif pour soutenir tous les employés, les gens autour du club qui nous permettent de bien effectuer notre métier habituellement, a expliqué le champion du monde tricolore auprès du journal L'Equipe. Dans l'effectif, tout le monde a été unanime pour prendre cette décision. On des ultra-privilégiés. On fait un effort qui n'est pas un grand effort. Les héros, ce n'est pas nous."

Munich a déjà repris l'entraînement

Si l'épidémie de coronavirus n'est toujours pas terminée en Allemagne, les autorités ont réussi à limiter le nombre de victimes avec 2.544 décès pour près de 118.000 cas. 

Une situation globale qui a déjà permis à plusieurs clubs allemands de reprendre l'entraînement cette semaine. Depuis lundi, les joueurs du Bayern travaillent par groupes de quatre ou cinq afin de préparer leur retour sur les terrains.

JGL