RMC Sport

Comme Macron, ces présidents de la Ve République qui ont joué au foot

Comme Emmanuel Macron, qui va participer au match du Variétés Club de France ce jeudi, plusieurs présidents de la Ve République ont chaussé les crampons pour s’essayer au football.

Cette fois, Emmanuel Macron va délaisser le costume pour enfiler crampons, chaussettes, short et maillot. Le président de la République avait déjà tiré et marqué un penalty en 2017 lors d’un déplacement à Sarcelles. Ce jeudi, il sera titulaire dans l’entrejeu du Variétés Club de France, qui fête ses 50 ans, lors du match face aux soignants du centre hospitalier intercommunal de Poissy Saint-Germain-en-Laye dont les bénéfices seront reversés à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, dans la cadre de l’opération "Pièces jaunes". Un repositionnement tactique puisqu’il évoluait au poste de latéral gauche dans l’équipe de l’ENA en foot loisir.

Hollande, grand fan de foot et ancien joueur

Avant d’être élu en 2012, François Hollande avait lui aussi foulé les pelouses. C’était en 2008 à Charléty (Paris) lors d’un match de charité pour l’association France Alzheimer. Derrière une technique un peu empruntée se cache une vraie passion pour le ballon rond chez cet ancien joueur qui nourrissait le rêve d’en faire carrière. Il y a vite renoncé sans "aucun regret". "En plus, je n'étais pas vraiment doué pour le football, avait-il ajouté. Je me suis fait cette conclusion." Une fois élu, il avait assisté à quelques rencontres du Red Star, son "club de cœur".

François Hollande en maillot de football en 2008
François Hollande en maillot de football en 2008 © AFP

Sarkozy plus vélo que ballon rond mais grand fan du PSG

Le cœur de son prédécesseur battait lui aussi pour le Red Star… avant la création du PSG en 1970. Depuis, Nicolas Sarkozy est devenu un fan inconditionnel du grand club de la capitale. Le président de la République (2007-2012) est un habitué de la corbeille du Parc des Princes. Il avait même reçu un maillot dédicacé par tous les joueurs parisiens pour ses 64 ans. En ce qui concerne la pratique sportive, l’ancien maire de Neuilly-sur-Seine se montre plus à l’aise sur un vélo que ballon au pied.

Chirac plus supporter que pratiquant

Comme l’a un jour dit Michel Platini, Jacques Chirac "aimait les sportifs" plus que le sport. En deux mandats, le président de la République (1995-2007) a vécu une histoire riche avec le football français, marqué par les sacres en Coupe du monde 1998, puis à l’Euro 2000. La scène le montrant faire semblant de crier les noms des joueurs avant la finale face au Brésil reste culte.

Mitterrand, le gardien de but

François Mitterrand était aussi un visiteur régulier du Parc des Princes lors de ses mandats à L’Elysée (1981-1995). Il est surtout devenu le premier président de la Ve République à ne manquer aucune remise de la Coupe de France. Une fidélité héritée de sa jeunesse quand il occupait le poste de gardien de but au sein de l’équipe du collège d’Angoulême. Le président socialiste a aussi vécu le premier titre majeur de l’équipe de France de football: l’Euro 1984. Il n’a pas poussé son goût du ballon rond jusqu’à se mettre en scène publiquement en footballeur pendant ses deux mandats.

François Mitterrand remet la Coupe de France à Jean-Pierre Papin en 1989
François Mitterrand remet la Coupe de France à Jean-Pierre Papin en 1989 © AFP

Giscard d’Estaing, l’avant-centre

Adidas hautes aux pieds, chaussettes baissées, short court et maillot à manches longues… Valéry Giscard d’Estaing avait mouillé le maillot dans un style très 70’s lors d’un match à Chamalières, la ville dont il était le maire, entre l’équipe du Conseil municipal et celle des commerçants. La scène s’était déroulée en 1973, un an avant son arrivée à l’Elysée (1974-1981). Ce jour-là, "VGE" avait marqué le penalty de l’égalisation (2-2) avant de se présenter torse nu face à la presse. Il était devenu le premier président à s’afficher en tenues de sport (foot, tennis, ski) pendant son séjour à l'Elysée, marqué par la finale perdue des Verts en 1976 en coupe des clubs champions.

Pompidou très discret

George Pompidou (président 1969-1974) manifestait un intérêt limité pour le football. Il était plutôt amateur de sports auto, s’était initié au tennis et avait pratiqué le rugby. Il avait aussi cultivé une proximité avec l’équipe de France de slalom, dont la championne olympique de Marielle Goitschel.

De Gaulle remet un ballon en jeu mais goûtait peu au sport

Le Général De Gaulle est souvent présenté comme le président (1959-1969) qui aimait le moins le sport. Une image lui restera collée quand il avait relancé un ballon depuis les tribunes lors de la finale de la Coupe de France 1967. Le peloton du Tour de France avait aussi posé le pied à terre pour saluer le président en 1960, année où la France avait organisé son premier Euro de football.

Le président De Gaulle avec Fleury Di Nallo en 1967
Le président De Gaulle avec Fleury Di Nallo en 1967 © AFP
NC