RMC Sport

Coronavirus: Adebayor refuse de donner pour lutter contre l'épidémie

Emmanuel Adebayor a pris la parole cette semaine pour réagir aux critiques dont il fait l'objet depuis l'apparition du coronavirus au Togo. L'ancien buteur d'Arsenal et Manchester City se refuse à créer une fondation à Lomé ou de faire un don pour lutter contre l'épidémie.

Brièvement annoncé du côté de Nîmes lors du dernier mercato hivernal, Emmanuel Adebayor a finalement rejoint le club paraguayen de l'Olimpia Asuncion. Après seulement deux matchs de Copa Libertadores, et un carton rouge en raison d'une faute spectaculaire, le buteur togolais a vu la saison être interrompue en raison du coronavirus. 

Rentré chez lui à Lomé en attendant la fin de l'épidémie, il y a suscité la polémique avant de se défendre ce mardi.

>> Le sport face au coronavirus: les infos en direct

Adebayor: "Je ne ferai pas de dons"

Durement critiqué par certains de ses compatriotes en raison de son refus de donner aux hôpitaux locaux ou de créer une fondation pour recueillir des dons, Emmanuel Adebayor s'est justifié lors d'une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

"Je ne ferai pas de dons. Très clair. Très simple, a lâché sans sourciller l'ancien joueur d'Arsenal ou de Manchester City. Je fais ce que je veux, je mange ce que je veux et c'est le plus important. Après, il y aura des gens qui me critiqueront pour le fait que je n'ai pas créé de fondation à Lomé."

Adebayor refuse la comparaison avec Drogba et Eto'o

Encore assez peu touché par le coronavirus avec seulement six décès sur les 88 cas confirmés par les autorités, le Togo espère de pas connaître une crise sanitaire comme en Europe ou en Amérique du Sud.

Ne comprenant pas une telle polémique, Emmanuel Adebayor a ensuite demandé à ses compatriotes de ne pas attendre à ce qu'il fasse comme Didier Drogba ou Samuel Eto'o afin d'aider les hôpitaux en Côte d'Ivoire ou au Cameroun.

"On dirait que c’est moi qui ai amené le coronavirus virus à Lomé. C'est très malheureux, mais c'est comme ça et c'est le pays qui est comme ça, a regretté l'attaquant international aux 66 capes sur ses réseaux sociaux. Ils vont me comparer à Didier Drogba ou Samuel Eto'o mais malheureusement je ne suis pas Didier Drogba, je ne m'appelle pas Samuel Eto'o. Je resterai toujours Emmanuel Sheyi Adebayor et je ferai ce que j'ai envie de faire."

Une position parfaitement recevable mais à contre-courant de celles de nombreux footballeurs qui ont multiplié les initiatives afin de lutter contre l'épidémie.

JGL