RMC Sport

Coronavirus: les clubs pourront (éventuellement) ne pas envoyer leurs joueurs en équipe nationale en septembre

En raison du coronavirus, et surtout des restrictions de voyage mises en place dans certains pays, la Fifa permettra pour la trêve de septembre aux clubs de ne pas envoyer leurs joueurs en équipe nationale en cas de quarantaine obligatoire.

Le bureau du Conseil de la Fifa a décidé lundi d'assouplir les règles de mise à disposition des joueurs internationaux pour les rassemblements de septembre, perturbés par les nombreuses restrictions de déplacement dues à la pandémie de Covid-19.

D'habitude, les clubs sont obligés de laisser leurs joueurs rejoindre leurs sélections lors des périodes internationales régies par la Fifa. Ils disposeront néanmoins pour la trêve à venir de quelques assouplissements dans le cas où des mesures de quarantaine ou des restrictions de voyage seraient mises en place.

Applicable que si les sélections ne bénéficient pas de dérogation spéciale de la part des autorités

Ainsi, les clubs ne seront plus contraints de libérer leurs joueurs si une quarantaine d'au moins cinq jours est obligatoire à l'arrivée sur le lieu où doit se disputer le match de la sélection, ou à l'inverse, si le joueur doit observer une quarantaine en revenant sur le lieu de son club. La mise à disposition ne sera pas obligatoire non plus s'il "existe une restriction de voyage vers ou en provenance d'un des lieux précités", indique la Fifa dans un communiqué.

Mais attention: l'instance précise que cette modification du règlement ne s'appliquera que dans le cas où une équipe nationale n'aurait pas "d'exemption spécifique" émanant des autorités locales. Or, les sportifs de haut niveau, depuis le déconfinement, se voient en général faciliter leurs déplacements.

CC avec AFP