RMC Sport

Coronavirus: "C'est presque cuit" pour la Coupe de France, lance Le Graët

La Coupe de France 2020-2021 pourrait être annulée en raison du retard très conséquent pris en raison de la crise du coronavirus. "C'est presque cuit", a lâché Noël Le Graët, président de la Fédération française se football.

Le football français redoute un coup de tonnerre: l'annulation de la Coupe de France. Noël Le Graët, président de la Fédération (FFF), s'est en effet montré très pessimiste sur les chances de la compétition d'aller à son terme après la décision du gouvernement de ne pas autoriser la reprise du sports en club avant le 20 janvier (dans le meilleur des cas). 

Le calendrier a déjà pris un gros retard en raison du deuxième confinement acté le 30 octobre La FFF a donc travaillé sur une nouvelle programmation qui tablait sur une reprise plus rapide des activités. Les annonces du gouvernement remettent en cause ces travaux pour la fin du 5e tour et le début du 6e. 

Une réunion importante cette semaine

"Je pensais qu’on aurait pu jouer un peu plus vite, a regretté Le Graët sur France 3 la semaine dernière. Si j’écoute bien ce qui a été dit, on ne pourra pas reprendre l’entraînement avant le 20 ou le 21 janvier, ça fait démarrer en février. C’est presque cuit. Je ne vois pas comment disputer cette compétition dans les dates sauf à jouer jusqu’à fin juillet. La décision mérite une réunion importante à la Fédération la semaine prochaine (cette semaine, ndlr) pour imaginer un calendrier qui puisse tenir la route, aussi bien pour le football pro que pour le football amateur." 

Rien n'est encore acté mais le pessimisme est de mise. Pour rappel, les clubs de Ligue 2 doivent faire leur entrée dans la compétition lors du 8e tour, alors que ceux de Ligue 1 entrent en scène au suivant lors des 32es de finale. Ils étaient ainsi attendus le premier week-end de janvier. Ce qui ne sera donc pas possible. "Je pense qu’on va avoir du mal à rattraper le retard", prévient-il. 

Si la Coupe de France était annulée, il s'agirait d'une première depuis 1992, dernière année sans vainqueur en raison du drame de Furiani avant la demi-finale entre Bastia et Marseille. Paris, vainqueur de la dernière édition face à Saint-Etienne, pourrait donc ne pas avoir de successeur en 2021.

Le Graët redoute également de devoir arrêter les compétitions amateurs avant la fin de la saison. "Pour certaines divisions de foot amateur où n’y a que 10 ou 12 clubs, ça pourra passer, conclut-il. Sinon il faudra prendre le genre de décisions qui ont été prises l’année dernière, avec des dates arrêtées, des coefficients, tout ce qu’on ne souhaite pas en fait."

NC