RMC Sport

Coupe de France: Caen parie sur "quelque chose d'irrationnel" contre le PSG

En conférence de presse ce mardi, Damien Da Silva et Patrice Garande se sont dit convaincus de la capacité du SM Caen à créer l'exploit face au PSG en demi-finales de la Coupe de France ce mercredi. Ils avaient dominé l'OL au tour précédent.

Ils n'ont évidemment pas les faveurs des pronostics. Mais qu'importe, ils veulent y croire. Tombeurs de l'OL au tour précédent, les Caennais affronteront mercredi le PSG en demi-finales de la Coupe de France. Alors que son club est présent à ce stade de la compétition pour la première fois de son histoire, Patrice Garande est convaincu que ses joueurs peuvent faire tomber les champions de France.

"Je sens de l’envie, de la concentration. Il faudra avoir de la solidarité, une connexion entre les joueurs, indépendamment de toutes les considérations techniques et tactiques. Il faudra être concentré et déterminé. On connaît le rapport de force. La première chose à faire, c’est de se mettre dans la tête l’idée que c’est possible", a-il confié mardi en conférence de presse, persuadé que la chance peut aussi tourner en faveur de ses hommes.

"Il peut se passer quelque chose d'irrationnel"

"Si on commence le match en se disant que ce n’est pas possible, on a aucune chance d’y arriver. Dans les matchs comme ça, il peut se passer quelque chose d’irrationnel. Ça génère des choses différentes du championnat. Il faut faire en sorte qu’il se passe quelque chose avec le public, quelque chose d’irrationnel. J’ai la conviction qu’il va se passer quelque chose dans ce match", a poursuivi l'entraîneur caennais.

Même discours pour Damien Da Silva, présent lui aussi face aux journalistes. "On ne veut pas s'arrêter là, on veut continuer à écrire notre histoire. Les supporters seront à fond. Quand on arrive en demi-finales, on ne pense qu'à la finale. On n'a pas le choix, on doit se surpasser. On est capables de le faire", a assuré le défenseur du SM Caen, qui reste sur quatre défaites en championnat.

RR