RMC Sport

Coupe de France en direct: la Fédération salue la prestation "remarquable" de Stéphanie Frappart

Stéphanie Frappart.
  • J. Todibo (42')

  • H. Boudaoui (55')

  • Dante (79')

  • M. Lemina (90')

  • R. Kolo Muani (90')

4

NIC

0

1

1

NAN

  • (47’) L. Blas (p)

Terminé

Privés de titre depuis des années, l'OGC Nice et le FC Nantes tenteront ce samedi soir d'ajouter une quatrième Coupe de France à leur palmarès. Suivez la finale dans le direct commenté de RMC Sport à 21h.

Possession

%

NIC

59.3%

NAN

40.7%

Tirs cadrés

NIC

3

NAN

3

Passes

NIC

502

NAN

344

Duels Gagnés

NIC

57

NAN

51

Fautes Commises

NIC

15

NAN

11

Arrêts

NIC

2

NAN

2

La prestation "remarquable" de Stéphanie Frappart saluée par la FFF

Samedi soir au Stade France, Stéphanie Frappart est devenue la première femme à arbitrer une finale de Coupe de France. Une rencontre remportée par le FC Nantes face à Nice, grâce à un but de Ludovic Blas sur pénalty. La conséquence d'une main d'Hicham Boudaoui dans la surface de réparation. Une décision de l'arbitre centrale vivement critiquée sur les réseaux sociaux. Mais en coulisses, elle a finalement très peu été abordée.

Stéphanie Frappart a vite constaté sur le terrain que le joueur niçois a "bougé son bras dans le sens du ballon" et n'a pas contesté le pénalty. A son retour au vestiaire, Madame Frappart s'est dit très satisfaite de sa prestation qualifiée aussi de "remarquable" par la Fédération Française de Football (FFF). Surtout qu'elle était aussi observée par la FIFA et l'UEFA. Dans le bureau des arbitres, elle a reçu la visite du Président de la République qui l'a félicité.

(AP)

>> Plus d'infos

Quelques incidents avant la présentation du trophée

Des supporters nantais ont craqué le dispositif de sécurité en attendant le bus et les joueurs. Quelques incidents qui ont un temps remis en cause le passage du bus et la présentation du trophée en centre-ville. Mais le véhicule a finalement démarré.

La présentation du trophée à Nantes légèrement retardée

Les joueurs nantais ont pris du retard sur le programme et ont décollé peu avant 16 heures de l'aéroport du Bourget, à proximité de Paris. Par conséquent, les festivités prennent aussi du retard et tout est décalé d'une heure. Le rendez-vous à la mairie de Nantes devrait donc se faire vers 17h30, et la présentation du trophée au public vers 18 heures.

DP

Pourquoi Waldemar Kita ne sera pas au défilé à la mairie ce dimanche

Au lendemain de la victoire face à Nice, Waldemar Kita ne sera pas présent pour la réception à la mairie de Nantes. La semaine dernière, dans un entretien dans Presse Océan, le président du club affirmait qu'il n'irait pas "à la mairie pour un éventuel défilé. Mais toute l'équipe et le staff vont y aller. Je n'irai pas car on n'a pas été honnête avec moi, sur le projet de stade et tout un ensemble de choses."

Le président nantais n'a pas digéré l'échec du YelloPark, le nouveau stade. Il en veut beaucoup à la maire de Nantes, Johanna Rolland, qui sera aussi absente en raison du Covid. Cette dernière avait mis fin à son rêve de stade en 2018.

DP

Nantes : Kombouaré très flou sur son avenir

"C’est pour ça qu’on fait ce métier. On souffre beaucoup mais je signe quand il y a ces petits moments de bonheur. C’est mon plus beau trophée en tant qu’entraîneur, de loin. Gagner avec le PSG ça marque. Mais avec Nantes c’est au-delà, c’est une façon de dire merci à ce club. J’ai payé ma dette. On a payé la dette de tous les mecs du Pacifique passés par Nantes : Karembeu, Vahirua… Mes petits frangins pourront dire qu’on a payé notre dette et qu’on ne doit plus rien au FC Nantes. On ne peut plus nous réclamer quoi que ce soit, c’est fini", s'est réjouit Antoine Kombouaré en zone mixte après la victoire de Nantes en finale de la Coupe de France.

Avant d'entretenir le flou sur son avenir. Sera-t-il là la saison prochaine ? "Je ne sais pas, c’est encore indécis. On aura le temps de parler de tout ça. (...) On peut avoir des problèmes de relation avec la direction, et moi aussi j’en ai. La relation quotidienne avec le président n’est pas facile. Dès fois, il y a des gueulantes qu’on pousse, et des fois des silences qu’on impose. Le plus important, quand on porte les couleurs du FC Nantes, c’est de vouloir les porter le plus haut possible. Et le public a compris ça", a-t-il dit dans des propos rapportés par Ouest-France.

"C'est aussi la victoire des supporters, ils ont énormément souffert. C'est vrai que sous la présidence de Kita ça n'a pas été facile pour eux. Ils ont fait comme moi, ils ont compartimenté. Moi je ne m'entends pas toujours très bien avec le président. Mais j'ai mis de côté et ce qui m'intéresse c'est porter haut les couleurs du FC Nantes", a-t-il ajouté au micro de France 3.

Nantes jouera la Ligue Europa et le Trophée des champions

C'est le privilège du vainqueur de la Coupe de France: Nantes va disputer la Ligue Europa la saison prochaine et affrontera également le PSG pour le Trophée des champions.

Kombouaré: "Il y a un an, on pouvait crever et aller en Ligue 2"

Antoine Kombouaré: "Il fallait rester fort, malgré la pression de cet enjeu. Nous venions de nulle part. Il y a un an, on pouvait crever et aller en Ligue 2. Là, on va se retrouver, en gagnant cette Coupe de France, à jouer la Ligue Europa. Quelqu'un me rappelait aussi que dans pas longtemps, on fera le Trophée des champions. Vous imaginez l'écart? Forcément, on a du mal à y croire. C'est quelque chose, pour nous, d'exceptionnel, d'unique, presque miraculeux. Nous à l'époque, Nantes faisait partie des plus grands clubs donc se retrouver à gagner la Coupe de France, c'était assez normal. Mais aujourd'hui, avec ce que le club a connu depuis une quinzaine d'années... chapeau. Mais c'est aussi la victoire des supporters, ils nous ont donné beaucoup d'énergie et de force."

Kombouaré rend hommage à ses joueurs "merveilleux"

Antoine Kombouaré: "Je suis en train de vivre un truc de malade. Même dans mes rêves les plus fous, je n'aurais jamais imaginé me retrouver à Nantes, entraîner ce club et gagner un trophée. Je remercie mon staff, les intendants, tous ceux qui ont oeuvré avec moi tous les jours dans ce club, et surtout les joueurs. Ce sont eux qui nous ont permis de venir au Stade de France, de soulever cette Coupe de France. Merci à ces joueurs qui ont été merveilleux, exceptionnels."

La communion entre les joueurs de Nantes et leurs supporters

L'ambiance était incroyable tout le match et elle fut encore plus belle au coup de sifflet final, avec la belle communion entre les joueurs de Nantes et leurs supporters.

>>> la communion entre les joueurs de Nantes et leurs supporters

Kolo Muani: "Je peux partir en paix"

Kolo Muani sur France 2: Je n'ai pas les mots, on l'a fait. Je suis vraiment content pour moi et pour l'équipe. Pour un jeune comme moi, formé au club, c'est une émotion particulière. Je quitte ce club avec un trophée, je peux partir en paix."

Girotto : "Le travail paie"

Girotto, au micro de France 2 après le match, est revenu sur ce titre acquis par son équipe : "On a rêvé de ce moment. Je félicite toute l'équipe. On s'est battu jusqu'à la fin. C'est pour les supporters, pour tous les Nantais cette victoire. L'année dernière, on était pas bien, on était presque descendus en Ligue 2. Avec la même équipe, on a commencé un travail solide et le travail ça paie."

90+4’

C'est terminé ! Nantes a gagné la Coupe de France !

C'EST FAIT POUR LES CANARIS ! LA 4E COUPE DE FRANCE DE L'HISTOIRE DU FC NANTES !

Jusqu'au bout, Nice n'aura pas réussi à faire vaciller le bloc nantais et laisser s'échapper la Coupe de France. Antoine Kombouaré rapporte le trophée en Loire-Atlantique ce soir, la première coupe pour les Canaris depuis une éternité : c'était en 2000, contre Calais.

90+2’

Les deux équipes en viennent aux mains...

Alors que les Canaris gagnent logiquement du temps en jouant les contre-attaques pour mettre le ballon dans le camp adverse, Stéphanie Frappart siffle une faute pour un tacle trop dur de Lemina. Les deux équipes s'agacent après ce geste, le ton monte entre les joueurs... La frustration niçoise prend le dessus.

Début de bagarre entre Nice et Nantes, le 7 mai 2022
Début de bagarre entre Nice et Nantes, le 7 mai 2022 © Capture écran France 2
Ça a chauffé sévère entre Moutoussamy et Todibo lors de Nice-Nantes, le 7 mai 2022
Ça a chauffé sévère entre Moutoussamy et Todibo lors de Nice-Nantes, le 7 mai 2022 © Capture écran France 2
89’

Kluivert déséquilibré ?

L'attaquant de Nice se laisse tomber assez facilement après un léger contact avec Moutoussamy... qui, dans la foulée, met le bras dans le visage de son coéquipier Nicolas Pallois. Le défenseur a le nez en sang et va devoir être soigné.

87’

La glissade de Todibo

Bien placé pour pouvoir mettre le ballon dans la boîte, Todibo se prépare... et glisse au moment de frapper. Le ballon file en sortie de but.

86’

Entrée de Guessand

Encore un attaquant pour les Niçois dans ces dernières minutes, Guessand prend la place de Bard. Galtier tente le tout pour le tout.

85’

Brahimi pris par Pallois

Le défenseur sort de sa défense et vient stopper Brahimi, assez loin de sa surface de réparation.

82’
Changement tactique

Entrée de Fabio

Marcus Coco cède sa place pour les 10 dernières minutes à Fabio, défenseur latéral de métier.

79’
Carton jaune

Carton contre Dante

Il y a de la frustration et de l'imprécision du côté de Nice, toujours, avec une intervention trop tardive de Dante sur Kolo Muani. Les Aiglons s'agacent de plus en plus, Dante est logiquement averti.

75’

Pallois pour Lafont

Sur un long centre de Kluivert, Pallois devance Delort à la retombée du ballon... et transmet à son gardien. Les Nantais sont toujours aussi sûrs de leur fait et maîtrisent cette finale jusqu'à présent.

72’
Changement tactique

Changements pour Nantes

Cyprien et Bukari vont terminer cette finale de Coupe de France à la place de Simon et Chirivella.

71’

LA DOUBLE PARADE DE LAFONT !

ET LE GARDIEN NANTAIS QUI S'EMPLOIE ET ÉCŒURE LES AIGLONS !

Alban Lafont doit d'abord s'imposer sur une première frappe de Gouiri, bien décalé par Thuram. Le gardien repousse devant lui, vers Delort... et Girotto surgit devant sa ligne pour aider Lafont et retirer le ballon du but !

69’

Brahimi... droit sur Pallois

Après un gros travail de Lemina pour conserver le ballon dans l'entre-jeu, c'est Brahimi qui tente d'accélérer et fonce... sur Pallois. Qui gagne le ballon sans aucun problème.

66’

Coup-franc excentré pour Nice

Kluivert le tire et tente un centre très très tendu. Thuram est le premier dessus, largement au-dessus des autres. Sa reprise de la tête n'est toutefois pas assez repiquée et passe au-dessus de la transversale.

63’

Changements encore à Nice

Lemina et Brahimi prennent place sur la pelouse à la place de Rosario et Dolberg, tous deux peu en vue ce soir.

60’

Coup de casque de Castelletto

Le défenseur des Canaris, dans la surface de réparation adverse, parvient à prendre le meilleur et tente une tête puissante... qui ne trouve pas le cadre.

58’

OOOH L'OCCASION POUR SIMON !

Lancé dans la profondeur, Kolo Muani profite de l'espace laissé pour fixer Dante avant d'offrir un cadeau à Simon, en retrait... Le Nantais est contré au dernier moment !

57’
Changement tactique

Entrée de Kluivert

Christophe Galtier tente un premier coup de poker avec la sortie de Boudaoui au profit d'une option encore plus offensive, Justin Kluivert.

56’

Lotomba trouve Gouiri

L'attaquant niçois parvient à s'emmener le ballon dans la surface d'un joli contrôle de la poitrine. Coco parvient tout de même à contrer la frappe de Gouiri ensuite et met le ballon en corner.

53’

Pallois redonne de l'air aux Nantais

Le défenseur poursuit sa démonstration avec impact et justesse dans les duels. Malgré quelques situations chaudes, les Aiglons ne tirent toujours pas au but de Lafont.

52’

Gros retour de Castelletto !

Première réaction des Niçois qui viennent enfin à l'abordage de la surface de réparation de Lafont. Castelletto effectue un gros retour pour empêcher Gouiri de frapper.

49’

OOOH CHIRIVELLA !

Les Nantais restent à l'attaque et sont trop proches du but du KO, alors que les supporters nantais exultent et en profitent dans les tribunes. Chirivella, en reprenant un ballon qui traîne dans la surface, frappe fort... mais à côté du cadre.

47’
but!!!

Blas en force !

LE PENALTY PARFAITEMENT TIRÉ !

Blas ouvre le score pour les Nantais en catapultant le ballon sous la transversale, dans l'axe. Bulka ne pouvait rien faire et s'incline. 1-0 pour les Nantais !

46’
Penalty

PENALTY POUR NANTES !

INCROYABLE !

Dès le coup d'envoi, les Nantais attaquent. Sur un centre trop long, Merlin tente de remiser de voler... et le ballon termine sur le bras de Lotomba. Penalty pour les Nantais !

46’

On reprend le match !

Ce sont les Canaris qui lancent la 2e période de cette finale de la Coupe de France 2022. Aucun changement n'est à noter des deux côtés.

Les réactions sur France 2 à la pause

Blas : "C'est un match difficile. On se rend coup pour coup. Y a des occasions de chaque côté. Il faut prendre plus de risques. Ça se voit que c'est une finale... On n'ose pas prendre des risques."

Delort : "Il nous manque un peu plus de justesse, dans les derniers gestes. Deux trois fois, on peut la donner, on ne le fait pas. Il faut marquer ce premier but qui nous permettra d'être mieux. C'est une finale, y a des duels et un combat. On s'y attendait."

45+1’

La pause au Stade de France, sans but

On attend encore l'ouverture du score dans cette finale très équilibrée jusqu'à présent. Il manque les occasions franches et les tirs cadrés, mais les Aiglons et les Canaris offrent une belle opposition pour aller chercher ce titre.

44’

Pallois parfaitement dans sa finale

Le défenseur du FNC ne laisse rien passer jusqu'à présent et vient intercepter une passe tentée par Gouiri, à l'entrée de la surface, sans avoir le pied qui tremble.

42’
Carton jaune

Todibo averti

Le défenseur du Gym coupe une contre-attaque de Nantes en arrêtant Kolo Muani le long de la ligne de touche, loin du ballon. C'est le premier carton jaune de la soirée.

41’

Corner toujours

Le ballon traverse toute la surface de réparation de l'OGCN jusqu'à Kolo Muani, tout seul. Sa frappe en demi-volée est stoppée par Rosario !

39’

Corner pour Nantes

Après un duel à la limite de la régularité entre Kolo Muani et Bard, les Canaris peuvent profiter d'un corner... mais sur celui-ci, Stéphanie Frappart indique une faute offensive et rend le ballon à Nice.

36’

Frappe au sol de Simon !

L'attaquant nantais tente l'exploit personnel pour aller surprendre Bulka. Son tir tendu ne trouve pas le cadre.

35’

Chirivella... la même donc...

Sur une passe en retrait, c'est au tour de Chirivella de s'essayer à la frappe lointaine qui termine très largement au-dessus du cadre.

33’

Frappe de Rosario

Bien présent sur un second ballon, Rosario n'hésite pas à enchaîner un contrôle et une frappe... qui s'envole vers le virage de supporters du FCN.

29’

La frappe de Gouiri !

La réponse de Nice ! Aux seize mètres, Gouiri est bien placé sur son pied gauche et tente une frappe tendue... détournée par Castelletto.

28’

BULKA EN COSTAUD !

Sans avoir peur, le gardien polonais de Nice se présente dans les jambes de Ludovic Blas et gagne son duel, sans commettre de faute. Intervention impeccable de sa part.

27’

Deux équipes imprécises

C'est au tour des Aiglons de partir à l'assaut du but de Lafont, sans se mettre pour autant dans une bonne position de tir, la faute à quelques erreurs techniques dans les 30 derniers mètres.

24’

Corner pour le FCN

Andy Delort est présent au premier poteau pour repousser de la tête et donner un peu d'air à son équipe. Mais les Nantais poursuivent leur effort et font le siège de la surface de réparation adverse.

21’

Kolo Muani cherché dans la surface

Le buteur nantais s'effondre dans la surface après un contact avec Dante, alors que le ballon semblait de toute manière trop en profondeur pour lui. Mme Frappart fait signe de continuer à jouer.

18’

Premier temps faible

L'intensité est redescendue depuis ce premier temps fort de Nantes. Les Aiglons ont resserré les rangs et font face.

15’

Les Canaris insistent

Les Jaune et Vert restent aux avant-postes et mettent la défense de Nice sous pression, sans trouver une bonne position de frappe. C'est finalement un corner qui est obtenu par le FCN... et qui n'inquiète pas Bulka.

14’

La frappe de Blas !

À 20 mètres du but, après une belle remise de Kolo Muani de la tête, Blas contrôle et choisit de tenter la frappe. Bulka se détend bien et stoppe le ballon.

12’

Nice insiste côté gauche

Pour le moment, Bard trouve beaucoup d'espace dans la défense nantaise et dédouble parfaitement sur le côté gauche. Mais les centres de l'ancien Lyonnais ne parviennent pas à trouver Delort ou Dolberg jusqu'à présent.

10’

On chante pour Sala

La 9e minute est terminée, les supporters du FC Nantes chantent soudainement en l'honneur d'Emiliano Sala, décédé dans un accident d'avion en janvier 2019.

8’

OOOH GOUIRI !

Dans la surface, sur une passe en première intention de Rosario, Gouiri parvient à un magnifique contrôle orienté pour effacer Girotto et s'ouvrir le chemin du but. Mais il pousse ensuite son ballon trop long... et permet à Lafont de se coucher dessus.

6’

Gros tacle de Rosario

Le milieu de terrain du Gym avait perdu le contrôle du ballon, au niveau de la ligne médiane, et effectue un mauvais tacle par derrière sur Kolo Muani. Le ballon est rendu aux Nantais.

3’

Premiers duels

Les deux équipes ont commencé pied au plancher et se rendent coup pour coup déjà. Pas de temps d'observation dans cette finale, les Nantais et les Niçois au contraire veulent imposer leur rythme sans attendre.

1’
Coup d'envoi

C'est parti au Stade de France !

Les Aiglons donnent le coup d'envoi de cette finale contre les Canaris. Les deux équipes espèrent leur 4e succès dans cette compétition, plus de 20 ans après leur dernier titre. Qui va prendre le meilleur entre les jaunes et les rouges ?

On touche à la fin du protocole

Il va être l'heure de passer au coup d'envoi de cette finale de la coupe de France 2022, dans quelques instants, après le toss entre les deux capitaines : Blas et Dante.

Après la Marseillaise...

Le président de la République, Emmanuel Macron, va descendre sur la pelouse pour saluer les deux équipes.

L'entrée des joueurs

Après la garde républicaine, ce sont les 22 titulaires de cette finale de Coupe de France qui font leur entrée avec Stéphanie Frappart, arbitre du match de ce soir.

Tifo 3 étages côté nantais

Les tribunes s'animent toujours davantage pour cet avant-match avec un énorme tifo déployé du côté du virage des supporters du FC Nantes, sur les 3 étages du stade de France. Les Niçois ont bien évidemment répondu en affichant leurs couleurs, plus modestement.

Les supporters donnent de la voix

Dans les deux camps, on se prépare à pousser son équipe le plus fort possible. On devrait monter haut dans les décibels ce soir au stade de France.

Les joueurs sont à l'échauffement

La compo nantaise, avec une défense à trois

Lafont - Castelletto, Pallois, Girotto - Coco, Moutoussamy, Chirivella, Merlin - Simon, Kolo Muani, Blas.

La compo du Gym, avec Delort, Gouiri et Dolberg

Comme attendu, Christophe Galtier maintient son 4-4-2, avec Bulka dans les buts. Kluivert est sur le banc.

Bulka - Bard, Dante, Todibo, Lotomba - Gouiri, Rosario, Thuram, Boudaoui - Dolberg, Delort.

Jean-Pierre Rivère: "une fierté et un bonheur"

Au micro de RMC, le président du Gym ne cache pas son plaisir avant le coup d'envoi. "C'est une fierté et un bonheur de partager ça avec les supporters. Je trouve les joueurs très sereins mais un match de foot reste un match de foot. C'est important car on a l'embition d'être en haut du tableau, c'est un match très important. Pour l'Europe, on a deux options."

CB

L'ambiance monte dans le cortège niçois

Jim Radcliffe : "c'est très important pour le projet Ineos"

Au micro de RMC, Jim Radcliffe s'est montré impressionné par l'enceinte de Saint-Denis: "C'est un stade fabuleux. Ce sera un match très fermé, mais Nice va gagner. L'équipe qui en voudra le plus gagnera, c'est très important pour le projet Ineos."

CB

Les vestiaires sont prêts

Lafont: "on sait ce qu'on a à faire"

Au micro de RMC, le gardien nantais, titulaire ce soir, est déjà concentré sur sa finale. "ça fait plaisir de voir autant de supporters nantais. C'est à nous de faire le boulot sur la pelouse. Je suis content qu'il m'ait choisi, c'est à moi de lui rendre la pareille. Je vais tout donner pour qu'il soit fier de moi et qu'on remporte ce trophée. Le groupe vit bien, on est une bande de potes, on est concentré, on sait ce qu'on a à faire. Il reste beaucoup de boulot, c'est à nous de tout donner."

CB

L'ambiance monte à Saint-Denis

Lyon remporte la Gambardella

Au bout du suspense, l'OL a triomphé de Caen aux tirs au but au Stade de France (1-1, 5-3). Mohamed Al Arouch avait ouvert la voie pour les Gones et Norman Bassette a craqué le premier en envoyant sa tentative dans les nuages. C'est le quatrième succès des Gones dans la compétition.

>> Le compte-rendu du match

La compo probable de l'OGCN

Christophe Galtier maintient son 4-4-2, avec Bulka dans les buts.

Bulka - Bard, Dante, Todibo, Lotomba - Gouiri, Rosario, Thuram, Boudaoui - Dolberg, Delort.

CB

Un incident près du Stade de France

Un nouvel incident a éclaté cet après-midi à quelques heures de la finale de la Coupe de France au niveau du square Diderot à Saint-Denis. La police a chargé des supporters de l'OGC Nice présents sur place. Des blessés légers sont à déplorer. 

NP

Déjà 39 interpellations à Paris

Selon des sources policières à RMC Sport, 39 interpellations ont eu lieu depuis ce samedi midi dans le secteur de la Gare de Lyon, et d'autres secteurs parisiens.

NP

Ultras niçois et forces de l'ordre se font face

De l'agitation Gare de Lyon. Les supporteurs niçois et les forces de l'ordre ont échangé quelques coups. La situation tendue il y a quelques minutes s'est calmée... Certaines personnes qui sortent de la Gare de Lyon se retrouvent bloquées par les CRS en attendant plus d'apaisement.

CB

Des supporters niçois Gare de Lyon
Des supporters niçois Gare de Lyon © RMC Sport

Un avant-match marqué par des affrontements

À quelques heures du coup d'envoi, l'ambiance est tendue dans les rues de Paris. Selon nos informations, une rixe a éclaté à la sortie de la gare de Lyon. Deux blessés légers sont à déplorer. La police est actuellement sur place pour des contrôles dans le secteur. Contacté par RMC Sport, les patrons de la brasserie "Aux Cadrans" et de la pharmacie du Train Bleu, où s'est déroulé l'incident, expliquent que la rixe a bien impliqué deux groupes de supporters.

>> Plus d'infos ici

L'hommage de Christophe Galtier à Dante

En conférence de presse, Christophe Galtier a rendu hommage à son capitaine Dante, qui disputera une nouvelle finale à 38 ans. "Dante, c'est un capitaine qu'on regarde avec admiration. J'ai tout fait pour qu'on puisse lui prendre sa place. Je ne lui ai pas rendu la vie facile. J'ai une grande admiration pour ce qu'il transmet, ce qu'il dégage. Je suis sûr qu'il deviendra un très grand entraîneur dans quelques années", a encensé Galtier, pendant que Dante, à quelques centimètres, affichait un large sourire.

>> L'hommage de Galtier à Dante

L'émotion de Kombouaré avant la finale

L'entraîneur des Canaris, qui dispute la finale avec son club de coeur, se dit "serein" et "calme" avant le duel face à Nice. "C’est quelque chose de très fort, en ce qui me concerne. Ça remue, ça donne beaucoup de responsabilités, d’envie. (…) Je n’ai pas de meilleur moyen pour remercier ce club et les gens qui m’ont accueilli gamin ici, et qui m’ont permis de devenir ce que je suis aujourd’hui. J’y pense tous les jours", a-t-il lâché, marqué par l’émotion.

>> L'émotion d'Antoine Kombouaré

Les souvenirs de Mickaël Landreau

Dernier capitaine nantais à avoir soulevé la Coupe de France, Mickaël Landreau se souvient parfaitement du 7 mai 2000, date de la victoire contre Calais (2-1). "On gagne et là, à la fin du match, je vais voir Réginald (Becque) et je lui dis: 'Surtout ne le prends pas mal… c’est pour honorer votre parcours et le monde amateur. Si tu en as envie, viens avec moi ! Je pense que ça pourrait représenter tellement bien votre parcours et ce pourquoi on fait du foot !' Je n’ai consulté personne."

>> Plus d'infos ici

L'ancien niçois Alexy Bosetti sera au stade de France au sein de la Populaire Sud

Le Gym toujours ancré dans le coeur, Alexy Bosetti sera au Stade de France ce samedi pour assister à la finale. Pour RMC Sport, il est longuement revenu sur son excitation. "Le premier trophée de Nice depuis 1997 soit quasiment ma naissance, ce serait le week-end d’une vie, pas de la saison."

>> Lire l'entretien complet

Nantes: le jour où la Coupe de France 1979 a été volée... par des syndicalistes lorrains

En août 1979, des militants de la CFDT du nord de la Lorraine sont venus exprès à Nantes pour voler la Coupe de France à la Jonelière. Les "malfaiteurs" expliquent qu’ils n’ont pas volé le trophée mais qu’ils l’ont... emprunté pour faire parler d’eux. "On essayait d'inventer des trucs spectaculaires qui marquent l'opinion. On s'était discrètement renseigné : pas besoin d'être Arsène Lupin pour réussir le coup !", avait confessé quelques années plus tard dans la presse locale Robert Giovanardi, l'un des quatre auteurs de l'"emprunt". La quatuor de sidérurgistes immortalise son "larcin" en se faisant prendre en photos à visages découverts et… avec des cagoules.

>> Lire l'article complet sur cette incroyable histoire

Bonjour à tous !

Bienvenue sur RMC Sport pour un direct consacré à la finale de la Coupe de France. Privés de titre depuis des années, l'OGC Nice et le FC Nantes tenteront ce samedi soir d'ajouter une quatrième Coupe de France à leur palmarès. Coup d'envoi à 21h !

Terrain

4-4-2

Ent: Christophe Galtier

1

M. Bulka

25

J. Todibo

26
Remplacant

M. Bard

23

J. Lotomba

4

Dante

19

K. Thuram-Ulien

8
Remplacant

P. Rosario

11

A. Gouiri

28
Remplacant

H. Boudaoui

7

A. Delort

9
Remplacant

K. Dolberg

3-5-2

Ent: Antoine Kombouaré

1

A. Lafont

21

J. Castelletto

3

Andrei Girotto

4

N. Pallois

29

Q. Merlin

11
Remplacant

M. Coco

10
But

L. Blas

18

S. Moutoussamy

5
Remplacant

P. Chirivella

27
Remplacant

M. Simon

23

R. Kolo Muani

Remplaçants

  • 5

    F. Daniliuc

  • 6

    M. Schneiderlin

  • 12

    J. Amavi

  • 14
    Remplacant

    (62') B. Brahimi

    K. Dolberg

  • 18
    Remplacant

    (62') M. Lemina

    P. Rosario

  • 21
    Remplacant

    (56') J. Kluivert

    H. Boudaoui

  • 22

    C. Stengs

  • 24
    Remplacant

    (85') E. Guessand

    M. Bard

  • 40

    W. Benítez

  • 2
    Remplacant

    Fábio (82')

    M. Coco

  • 6

    R. Pereira De Sa

  • 7

    Kalifa Coulibaly

  • 8
    Remplacant

    W. Cyprien (71')

    P. Chirivella

  • 12

    D. Appiah

  • 16

    R. Descamps

  • 20

    J. Augustin

  • 24

    S. Corchia

  • 26
    Remplacant

    O. Bukari (71')

    M. Simon

Arbitre

Stéphanie Frappart

Possession

NICNIC

59.3%

NANNAN

40.7%

3 Tirs cadrés 3
3 Tirs non cadrés 6
502 Passes 344
429 Passes Réussies 263
57 Duels Gagnés 51
15 Fautes Commises 11
2 Arrêts 2
33 Centres 21
3 Corners 9
19 Tacles 18