RMC Sport

Coupe de France: l'OM se justifie après avoir gardé sa part de la recette contre Trélissac

Pointé du doigt par le président de Trélissac pour avoir gardé ce dimanche sa moitié de recette après sa victoire en 32es de finale de Coupe de France (1-1, 4 tab à 2), l'OM s'est justifié dans la soirée. Et assume sa décision.

Pas de mea culpa, pas non plus de redistribution directe aux clubs amateurs provençaux, comme certains l'imaginaient. Après avoir été épinglé ce dimanche par le président de Trélissac (N2) pour avoir gardé sa part de la recette après sa victoire en 32es de finale de Coupe de France (1-1, 4 tab à 2), l'OM a justifié dans la soirée sa décision dans un communiqué. Et le club olympien assume complètement.

"Suite aux déclarations du président de Trélissac au sujet de la recette du match, le club souhaite apporter quelques précisions: l’Olympique de Marseille est probablement l'un des deux ou trois clubs de Ligue 1 qui contribue financièrement le plus au développement du football amateur grâce notamment à son programme 'OM Next Génération' ou aux différentes actions de sa fondation, explique dans un premier temps l'actuel deuxième de L1. La politique du club a souvent été de laisser la recette quand l’OM est accueilli dans des stades particulièrement champêtres où la capacité est faible."

"Le stade était complet et a d'ailleurs essentiellement accueilli des supporters marseillais"

Or, l'OM estime que ce dimanche, Trélissac fait déjà une très belle affaire en engrangeant la moitié de la recette de la rencontre, disputée dans le stade Beaublanc de Limoges.

"Pour le match d’aujourd’hui, Trélissac a bénéficié d'un stade de 13.000 places et a pratiqué une politique tarifaire qui - si elle était tout à fait justifiée - affichait des prix entre 20 et 35 euros la place (même 40 euros, ndlr), poursuit Marseille. La recette totale s'est élevée à près de 400.000 euros avant déduction des frais d'organisation. Grâce au fait de recevoir l'OM, le stade était complet et a d'ailleurs essentiellement accueilli des supporters marseillais, très majoritaires. Il nous semblait juste que dans ces conditions particulières, les deux clubs se partagent la recette d'autant plus que ce déplacement a coûté à l'OM 65.000 euros." Comme on dit, il n'y a pas de petites économies.

CC