RMC Sport

Coupe de France: la proposition de Trélissac à l’OM au sujet de la recette

Trélissac a répondu aux justifications de l’OM, sur le fait de ne pas avoir laissé sa part de recette du 32e de finale de la Coupe de France, par une proposition au club olympien, ce lundi dans un nouveau communiqué.

Nouvel épisode dans "l’affaire de la recette". Après avoir regretté que l’OM ne laisse pas sa part après le 32e de finale de la Coupe de France, Trélissac a publié un nouveau communiqué ce lundi matin en réaction à la justification des Marseillais sur leur décision

Le club marseillais avait assumé en estimant être "probablement l'un des deux ou trois clubs de Ligue 1 qui contribue financièrement le plus au développement du football amateur grâce notamment à son programme 'OM Next Génération' ou aux différentes actions de sa fondation", tout en ajoutant que les conditions d’accueil (un stade de 13.000 places et une tarification élevée des billets) n’en faisaient pas un environnement "champêtre". 

Un brin d'ironie contre l'OM

Une argumentation qui n’a pas convaincu le club de la Dordogne. Trélissac a donc soumis une proposition à l’OM, par la voix de son président, Fabrice Faure. "Le Trélissac Football Club propose à l’Olympique de Marseille, pour être en phase avec ses valeurs de soutien aux petits clubs amateurs, de reverser sa part de recette au District de Football de la Dordogne, organisme géré par des bénévoles, au service du football amateur sur un territoire rural, dont le Trélissac Football Club fait partie."

Invité sur RMC Sport dimanche, Fabrice Faure avait estimé le montant de la somme que l’OM aurait pu laisser à Trélissac à environ 81.000 euros. "La part de l’OM, c’est 141.000 euros. Ils avaient 60.000 euros de frais de déplacement", avait-il expliqué. En Coupe de France, la tradition veut, en cas d’affiche entre clubs professionnels et amateurs, que les gros laissent leur part de recette aux petits. Mais rien ne les y oblige.

NC