RMC Sport

Coupe de France: les images des célébrations des joueurs du Red Star avec les supporters

C'est dans une ambiance enflammée que le Red Star a dominé le RC Lens (3-2) ce samedi en 16e de finale de la Coupe de France. Après leur qualification, les joueurs audoniens ont fêté leur victoire avec leurs supporters au stade Bauer.

Il faut croire que le stade Bauer était "the place to be" ce samedi après-midi. C’est dans une ambiance enflammée que le Red Star a décroché chez lui, à Saint-Ouen, sa qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe de France. Revigoré par le soutien de ses supporters, le sixième de National est parvenu à sortir le RC Lens (3-2), cinquième de Ligue 1.

Alors que la rencontre se déroulait à huis clos, coronavirus oblige, certains fidèles du Red Star ont réussi à former un mini-kop en seconde période en faisant leur apparition derrière des grillages du stade. Ils avaient déjà mis le feu au coup d'envoi.

"Un moment de partage avec les supporters"

Menés 2-1 après avoir ouvert le score, les Franciliens ont égalisé à la 83e minute, avant de s'imposer au bout du suspense grâce à Alan Dzabana (90e), fraîchement entré en jeu. Dans la foulée de ce scénario totalement fou, les joueurs du Red Star ont rejoint leurs supporters au bord du terrain, puis aux abords du stade, dans une fumée verte de fumigènes. Des images que le monde du football n'a plus l'habitude de voir depuis le huis clos imposé dans les stades en raison du contexte sanitaire.

"En plus de l'excitation de la qualification, c'est bien d'avoir un moment de partage et de plaisir avec les supporters, qui étaient frustrés depuis le début de la saison. Il faut en profiter au maximum. Il faut savourer car il va falloir se remettre dans le championnat dès demain", s’est réjoui l’entraîneur du Red Star, Vincent Bordot.

Même joie du côté du buteur Alan Dzabana : "En Coupe de France, sur un match tout est possible. On a un sentiment de fierté car on a bien travaillé pour aboutir à ce résultat. On a beaucoup savouré dans le vestiaire. A 2-1, ils se sont installés dans une zone de confort et les remplacements chez nous ont fait la différence. Même à 2-1, on avait à cœur de tout donner, ne pas calculer les efforts et se sortir les tripes pour aller chercher cette victoire. Et on a réussi." Le Red Star connaîtra son adversaire en huitièmes lundi à l’issue du tirage au sort.

RR avec VJ