RMC Sport

Coupe de France: pourquoi Salma Hayek est une supportrice acharnée du Stade Rennais

Salma Hayek et François-Henri Pinault

Salma Hayek et François-Henri Pinault - AFP

Opposé samedi au PSG en finale de la Coupe de France, le Stade Rennais pourra compter sur le soutien de Salma Hayek. Mariée à François-Henri Pinault, propriétaire du club breton, l'actrice porte un amour profond au football et aux Rouge et Noir.

Rennes 1-0 PSG. Avant même de défier le club de la capitale en finale de la Coupe de France, les Bretons ont déjà gagné sur un point. Ils peuvent se targuer de compter dans leurs rangs une supportrice dont la popularité à travers le monde dépasse largement celle de tous les supporters parisiens les plus célèbres. Paris est soutenu par Jamel Debbouze, Patrick Bruel et Nagui? Le Stade Rennais, lui, est supporté par Salma Hayek. Connue notamment pour ses rôles dans Desperado, Frida et Bandidas, l’actrice mexicano-libano-américaine n'aura d'yeux samedi que pour Benjamin André et sa bande. Il ne serait pas surprenant de la voir dans la corbeille VIP du Stade de France aux côtés de son époux François-Henri Pinault, propriétaire du Stade Rennais par l’intermédiaire de la holding Artémis.

En tribunes cette saison pour Arsenal-Rennes

Ce ne serait pas la première fois que Salma Hayek se rend dans un stade pour aller encourager les Rouge et Noir. En 2008, elle avait été aperçue lors d’un Rennes-Sochaux en Ligue 1. Elle était revenue un an plus tard pour une rencontre face au Mans. Si elle s’est ensuite faite plus discrète en tribunes, elle n’a jamais laissé tomber le club breton, même lorsqu’il a enchaîné les déconvenues en s’inclinant en finale de la Coupe de la Ligue (2013) et à deux reprises en finale de la Coupe de France (2009, 2014). "Je vais te dire ce qu'il se passe: contre les équipes moyennes, on ne joue pas très bien et contre celles qui sont plus fortes que nous, sur le papier, on est bien meilleurs. C'est un mystère! Je ne comprends pas!", confiait-elle en 2015 dans les colonnes du magazine Society.

"Contre le PSG ou Lyon, on fait toujours des grands matchs. Mais contre des équipes plus faibles, on a du mal, c'est incompréhensible. Mais je ne perds pas espoir. J'ai de grands espoirs", assurait-elle. Sa fidélité au Stade Rennais a été récompensée cette année. Désormais entraînés par Julien Stéphan, Clément Grenier et ses coéquipiers ont réussi un très joli parcours en Ligue Europa en se hissant jusqu’en huitièmes de finale de la compétition. Une aventure suivie de près par Salma Hayek, qui était du déplacement à l’Emirates Stadium le 14 mars dernier. El malgré la défaite des Rennais contre Arsenal (3-0), synonyme d’élimination, elle avait tenu au coup de sifflet final à aller sur la pelouse pour saluer les supporters en compagnie de son mari et d’Olivier Létang, président du club.

Un tacle (très drôle) aux ambiances de Ligue 1

Ce soir-là, Salma Hayek avait pu se rendre compte de la ferveur impressionnante du public breton, elle qui n’a pas toujours été tendre avec les ambiances de Ligue 1. "Je vais voir des matchs en France avec mon mari et j’ai découvert une ambiance vraiment différente. Nous sommes dans espaces VIP où les gens importants vont, comme Sarkozy ou Hollande. Moi, j’ai l’habitude d’aller voir des matchs au Mexique, où on boit de la Corona, où tout le monde est fou. Moi, je suis tout excitée dès qu’il se passe quelque chose. François me dit: "chérie, calme-toi, calme-toi". Et tout le monde est comme ça. Lorsque l’équipe marque, vous savez ce qu’ils disent en France? But! Moi je suis comme ça: "Goaaaalllllaazzooo!", s’amusait-elle en 2015 dans l’émission de Jimmy Kimmel sur ABC.

Le public français avait déjà pu apprécier sa passion quelques années plutôt, en 2012, lorsqu’elle s’était arrêtée au micro de Canal+ pour débriefer une victoire acquise à neuf contre onze par le Stade Rennais (2-1) au Parc des Princes. "Je suis très fière, je suis très heureuse, c'était héroïque, car le PSG est une équipe impressionnante, les Rennais ont si bien joué, c'était David contre Goliath, chapeau bas Rennes!", s’était-elle exclamée, dans un mélange de français et d’anglais. Selon Frédéric de Saint-Sernin, ancien président des Rouge et Noir, Salma Hayek est une véritable "passionnée de football". "Quand elle venait dans les vestiaires, c'était quelque chose! Les femmes dans un vestiaire de football, c'est rare, alors Salma Hayek…", glissait-il en 2017 dans un entretien à So Foot.

Héroïque il y a sept ans face au PSG, le Stade Rennais devra afficher au moins le même niveau samedi pour l'entendre hurler "Goaaaalllllaazzooo!" dans les travées du Stade de France.

RR