RMC Sport

La réponse des arbitres aux critiques de Le Graët contre Poulat

Les instances de l'arbitrage ont jugé "inadmissibles" les critiques formulées par Noël Le Graët, vice-président de la Fédération et président de Guingamp, contre Eric Poulat, l’arbitre de Toulouse-Guingamp (1-2) en demi-finale de Coupe de France.

« De tels propos sont inacceptables, mais c'est le reflet de la passion qui rend notre football irrationnel, a estimé Marc Batta, directeur technique national (DNA). Ces propos ont certainement dépassé la pensée de celui qui les a tenus, mais il n'en demeure pas moins que c'est inadmissible. »

Jean-Louis Piette, président du Conseil supérieur de l'arbitrage (CSA), a de son côté déclaré : « Il ne s'agit ni de l'excuser, ni de le comprendre. Son langage est resté dans le "ah, le mauvais, le nul", et pas "le malhonnête". Il n'en reste pas moins que c'est inacceptable. J'espère que le Conseil de l'éthique réfléchira et en tirera les conséquences, parce que personne ne doit se sentir à l'abri. »

Noël Le Graët, président de Guingamp et surtout vice-président de la Fédération Française de Football, s'en est pris à Eric Poulat avec des mots très durs, lui reprochant notamment un pénalty non-sifflé et une expulsion contestable sur un joueur guingampais.

La rédaction