RMC Sport

OL: Cornet va devoir s’habituer à son poste de latéral

Maxwel Cornet devrait encore occuper le flanc gauche de la défense de Lyon lors des prochains matchs. Rudi Garcia a confirmé ce jeudi que l’international ivoirien pourrait encore dépanner à ce poste en raison des nombreuses absences à l’OL.

L’année 2020 commence comme 2019 a fini pour Maxwel Cornet. Utilisé à deux reprises au poste de latéral gauche avant la trêve, le Lyonnais devrait encore occuper ce rôle lors des matchs à venir.

Pas spécialement emballé par cette situation, l’Ivoirien va devoir s’y faire en attendant le retour de certains joueurs blessés. Et selon Rudi Garcia, cela pourrait déjà se produire ce samedi (20h55) face à Bourg-Péronnas lors de l’entrée en lice des Gones en Coupe de France. "Maxwel Cornet est une solution sur le flanc gauche", a confirmé le technicien ce jeudi lors de son passage en conférence de presse.

Marçal trop juste pour enchaîner

Rudi Garcia a toutefois rappelé que l'Ivoirien pourrait aussi retrouver son poste de prédilection en profitant du retour de blessure de Fernando Marçal. En l’absence de Youssouf Koné, toujours blessé à la cheville et encore forfait plusieurs semaines, l’OL ne dispose que du Brésilien comme spécialiste à gauche.

Tout juste revenu de blessure, l'ancien de Guingamp ne pourra pas jouer les trois matchs à venir selon Rudi Garcia. "Heureusement, on a le retour de Marçal, qui s’entraîne normalement pour l’instant. Mais cela sera compliqué pour lui d’enchaîner les trois matchs de reprise, a ensuite lancé l’entraîneur de l’équipe rhodanienne. On espère qu'il va pouvoir aider l'équipe et éviter les blessures."

Un changement de tactique pour satisfaire Cornet?

Par conséquent le milieu offensif de 23 ans va encore être obligé de dépanner en défense. Ce samedi lors des 32e de finale de Coupe de France puis probablement la semaine prochaine face à Brest en Coupe de la Ligue ou contre Bordeaux en Ligue 1, le 11 janvier.

Rudi Garcia n’a pas non plus écarté un changement de son schéma tactique afin de permettre à Maxwel Cornet de faire parler ses qualités offensives.

Jean-Guy Lebreton avec Gaëtan Barralon