RMC Sport

PSG-OM : Beckham tient le choc

David Beckham

David Beckham - -

Auteur d’une partie très aboutie ce mercredi face à l’OM (2-0), David Beckham a déjà pris ses marques au sein du PSG. Et enchanté encore un peu plus le public du Parc des Princes, qui l’a ovationné à sa sortie du terrain.

Aucun accroc. Vingt-huit jours de bonheur, dont seize minutes pleines d’espoir dimanche face à l’OM en championnat (2-0). Après son entrée en jeu convaincante ce week-end, David Beckham passait un nouveau test ce mercredi soir, en 8e de finale de Coupe de France, toujours face à Marseille. Et devait augmenter un peu le braquet. Sûr de son fait, Carlo Ancelotti avait assuré avant le match que sa recrue hivernale avait les capacités pour tenir sur la durée. Et le technicien italien n’a pas eu tort. Positionné à la récupération à côté de Blaise Matuidi, l’ancien joueur des Los Angeles Galaxy a vite trouvé ses marques.

Dans un rôle de sentinelle devant la défense à la qualité technique au-dessus de la moyenne, semblable à celui occupé par Andrea Pirlo en équipe d’Italie ou à la Juventus Turin, Beckham a régalé par ses passes lumineuses. D’abord sur une ouverture pour Kevin Gameiro (15e), puis sur un coup franc rapidement joué pour Jérémy Ménez (17e). D’un coup du sombrero sur André Ayew, il a fait aussi se lever le Parc des Princes (24e). D’un corner déposé sur la tête de Zoumana Camara, il était même tout proche de donner sa première passe décisive sous ses nouvelles couleurs (62e). Il est ensuite décisif sur une longue ouverture qui amène le penalty transformé par Zlatan Ibrahimovic (64e).

Beckham : « Je me régale dans cette équipe »

« Je me sens à la maison, je joue avec des supers joueurs, je me régale dans cette équipe, avoue-t-il. Je me sens bien physiquement mais je ne pourrai pas rejouer 85 minutes tout de suite... » Influent dans le jeu, déjà, pour sa première titularisation depuis le 1er décembre dernier et la finale de la MLS, l’ancien international anglais (115 sélections, 17 buts) a aussi rappelé, s’il en était encore besoin, qu’il possédait une classe folle malgré ses 37 ans. Il ne s’est d’abord pas mêlé aux petites échauffourées. Mais lorsque Jordan Ayew l’a cherché, il n’a pas hésité à le défier front contre front, prenant tout de même le soin de se recoiffer avant (83e). « Dans ce genre de matches, il faut s’attendre à ça, ce n’est pas étonnant », souffle-t-il.

« Il a été bien, comme d’habitude, souligne Carlo Ancelotti. C’est un joueur avec beaucoup d’expérience. Il a très bien joué, il s’est bien positionné. Il est en confiance. C’est une très belle performance. » Le premier carton jaune concédé lors de la légère altercation avec le cadet des frères Ayew est le seul point noir de cette soirée conclue par une standing ovation du Parc des Princes à la 86e minute (remplacé par Christophe Jallet), des chants en son honneur, une poignée de main chaleureuse de Carlo Ancelotti et un sourire XXL. Forcément…

Le titre de l'encadré ici

Le Beckham live|||

Réactions, vidéos, analyses, infos, people... suivez en direct toute l'actualité de David Beckham !

dossier :

David Beckham

Alexandre Alain avec M.Bo et LB