RMC Sport

PSG-Saint-Etienne: Bouanga dénonce une "injustice" après le rouge de Perrin

Après le carton rouge infligé à Loïc Perrin pour un violent tacle sur Kylian Mbappé, Denis Bouanga a dénoncé une "injustice" à la mi-temps de la finale de la Coupe de France ce vendredi entre le PSG et Saint-Etienne.

Un poteau (Denis Bouanga), un but (Neymar), deux blessés (Thilo Kehrer et Kylian Mbappé) et un rouge (Loïc Perrin). La première période de la finale de la Coupe de France entre le PSG et Saint-Etienne ce vendredi a pour le moins été animée. Elle a notamment été marquée par la sortie sur blessure de Mbappé en première période, à moins de trois semaines du quart de finale de Ligue des champions des Parisiens contre l’Atalanta Bergame.

Bouanga: "Malheureusement, il y a eu cette injustice"

Victime d’un violent tacle du capitaine stéphanois Loïc Perrin au niveau de la cheville droite, Mbappé est resté au sol plusieurs minutes, avant d’être contraint de céder sa place. Le visage fermé au moment de regagner les vestiaires, il a été remplacé par Pablo Sarabia dès la 33e minute de jeu. Perrin, lui, a été exclu après recours au VAR. Une sanction injuste aux yeux de son coéquipier Denis Bouanga.

"On avait à cœur de bien commencer cette finale avec l’objectif de mettre de l’intensité. C’est ce qu’on a fait. Malheureusement, il y a eu cette injustice. Nous les Verts, on ne comprend pas pourquoi c’est d’un côté et pas de l’autre. Mais c’est comme ça. On essaie de rester dedans et d’imposer notre intensité", a pesté l’attaquant gabonais à la pause au micro de France 2. Alors que le climat était déjà tendu avec plusieurs fautes en début de match, la situation a encore gagné en nervosité après le tacle de Perrin.

RR