RMC Sport

Coupe de la Ligue : Maître Gims... maître de cérémonie de la finale !

Maitre Gims

Maitre Gims - AFP

La LFP a souhaité monter en gamme pour la 22e édition de la finale de la Coupe de la Ligue, le 23 avril prochain, au Stade de France entre le PSG et Lille. Outre de nombreuses animations pour le public et plusieurs jeux de lumière, le rappeur français Maitre Gims donnera également un mini-concert sur la pelouse.

Du spectacle, du foot, le tout pour offrir au public une véritable soirée festive. Tel est le leitmotiv de la Ligue de football professionnel qui a décidé de faire de sa 22e finale de la Coupe de la Ligue, le samedi 23 avril entre le PSG et Lille, un véritable show.

Maitre Gims pour chauffer le public

Et quoi de mieux pour cela que… Maitre Gims, l’artiste français récompensé à maintes reprises et récemment aux Victoires de la Musique pour son tube « Sapés comme jamais » ! A la fin de l'échauffement des joueurs, les lumières du Stade de France s’éteindront pour laisser place au showcase du rappeur du groupe Sexion d’Assaut, qui interprétera trois chansons de son répertoire – dont le fameux « Sapés comme jamais » - Maitre Gims chauffera ensuite le public et tentera de lui faire battre le record de décibels établis lors de la finale 2014 entre le PSG et Lyon (106 décibels). Enfin, c’est encore lui qui amènera le trophée sur la pelouse, avant de prendre place en tribune présidentielle. Une heure avant le coup d’envoi de la rencontre et la performance de Maitre Gims, une Battle de DJ des deux clubs (Animalsons pour le PSG et Timothée Milton pour le LOSC) aura lieu, en face de chaque virage attribué aux supporters des finalistes.

Le même dispositif de sécurité que pour France-Russie

Les portes du Stade de France ouvriront au public dès 17 heures et, pour la première fois, la Ligue a obtenu l'autorisation exceptionnelle de vendre de la bière aux comptoirs des buvettes du stade ! « La bière c'est un combat, a expliqué à RMC Sport Mathieu Ficot, le directeur du développement économique de la LFP. Un lobbying pour expliquer aux autorités que l'on peut boire de la bière dans les stades sans être ivres. Et puis, en matière de sécurité, on amène les gens dans les stades, ce qui crée moins de point de fixation à l'extérieur. Enfin, boire de la bière, c'est aussi convivial et festif mais c’est à consommer avec modération. » Il est donc conseillé de venir de bonne heure pour profiter des animations sur le parvis à l'intérieur du stade de France, d’autant que le dispositif de sécurité sera le même que pour le match amical France – Russie.

Un show de lasers 3D pour la remise du trophée

« Le stade de France a investi dans un système qui permet de couper et de rallumer l'éclairage presque de façon instantanée, explique Mathieu Ficot. La LFP va s'en servir pour mettre en place un show de lasers 3D qui va accompagner la cérémonie de remise du trophée. » Ainsi, dès le coup de sifflet final, le stade sera plongé dans le noir avec des jeux de lumières aux couleurs du vainqueur de la coupe ! La photo traditionnelle et le tour d'honneur viendront compléter l'après-match.

La tribune famille renouvelée

Côté pelouse, il y aura le traditionnel lever de rideau, à 18h45, avec des oppositions des U9 et U10 des deux clubs. Les gamins effectueront le même chemin que les pros pour accéder à la tribune présidentielle afin de récupérer leurs récompenses. Autour du stade, de nombreuses animations seront proposées : un but électronique, avec des LED qui s'éclaireront à chaque tir, un système de points attribués en fonction de la précision et deux places pour la finale de l'Euro à gagner pour le gagnant. Une structure gonflable pour s’essayer à la reprise de volée. La possibilité de parier sur la finale. La possibilité de faire des selfies avec les maillots du PSG et de Lille en compagnie des mascottes des deux clubs… et le renouvellement de la tribune famille, réservé aux enfants de moins de 12 ans, accompagné d’au moins un parent. Des baby-foot, des jeux vidéo, un atelier maquillage, un magicien, des cadeaux ainsi qu’une buvette dédiée seront présents aux abords de cette tribune.

la rédaction avec J.Ré